CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ANAAL NATHRAKH
Endarkenment [ 2020 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 41.10 - Style : Metal extrême
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.metalblade.com/us/
Contact groupe : https://www.facebook.com/Anaalnathrakhofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 septembre 2020 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Le duo British de Birmingham ANAAL NATHRAKH va "vomir" son nouvel et 11ème méfait intitulé "Endarkenment" le 2 Octobre prochain via Metal Blade records, alors tout d'abord écoute en preview de ce metal extrême en provenance de la perfide Albion.

L'âge de la lumière est dorénavant terminé, place dès maintenant à l'obscurité qui envahit progressivement notre monde. C'est ce à quoi nous invite à découvrir Anaal Nathrakh au travers des textes composant les 10 titres de son nouvel opus visionnaire.
Mick Kenny (Irrumator) et Dave Hunt (VITRIOL) depuis leur première démo éponyme parue en 1999 n'ont jamais lâché prise, accrochés qu'ils sont à ce metal sans limite extrémiste qu'ils maitrisent parfaitement en apportant à chaque album des petits "plus" innovants.
Bien entendu nous parlons ici de déflagration nihilistes, destructives, voire apocalyptiques maintenant.
Anaal Nathrakh a su rassembler tout ce qui trainait en matière d'extrême, black, death, grind et metal indus pour un cocktail explosif. Mais dans cette nouvelle œuvre les titres sont encore plus directs avec moins de "samples" qu'auparavant notamment présents dans le précédent album "A new kind of horror". Mais, oh surprise un titre "Age of the starlight ends", fil conducteur de cette sortie nous interpelle avec ses dérives heavy-metal bien speed avec chœurs, provocation ultime ?
Curieux non, car les 10 autres titres nous défoncent les "cages à miel" de façon convenue (qui a dit comme d'habitude ?).
Le duo de Birmingham continue donc dans sa formule actuelle, même si par exemple en 2006 nous avions eu droit aux apparitions de Shane Embury (Napalm death) et d'Attila Csihar (Mayhem).
Avec "Endarkenment" la messe noire est dite et bien dite même si la production reste simple à a savoir partie instrumentale enregistrée chez Mick Kenny en Californie et les voix captées dans une zone industrielle "malfamée" de Birmingham au Royaume-Uni.

Comme vous l'aurez comprit Anaal Nathrakh ne fait toujours pas dans la dentelle, c'est un fait. Alors vous, oui vous qui êtes toujours attirés par, le metal "jusqu'au boutiste" sans concession je vous conseille l'écoute de cette nouvelle galette pimentée avec des éléments durs de notre société dépravée en perdition.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut