CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ATRA HORA
Τέμενος [ 2020 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 42.11 - Style : Black Death
Informations :
Interview :
Contact label : https://darknagar.bandcamp.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/atrahora https://atrahora.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 septembre 2020 - Chroniqueur : Chart
 

ATRA HORA nous vient de Russie. Le groupe s'est formé en 2006 et nous arrive aujourd'hui avec un troisième album, « Τέμενος ». Le groupe n'est cependant pas resté inactif durant toutes ses années. On trouve une série de démos, d'EPs et de singles qui viennent compléter leur discographie. Si à ses début ATRA HORA évoluait dans un style black metal, le combo s'oriente aujourd'hui un peu plus du côté de melodic black/death metal.

La production de ce disque n'est certes pas la plus puissante du monde mais correspond parfaitement aux attentes du style. C'est assez propre et agressif pour un groupe de cette trempe. Il y a là un côté quelque peu retro qui correspond bien à l'esprit black metal de ce type de musique.

On rentre dans le vif avec un morceau particulièrement épique, « The Mistake Of Creation ». Après une introduction aux sonorités traditionnelles et aux consonances orientales, ATRA HORA se lance dans une série de riffs particulièrement bien sentis et variés. Le chant lui aussi ne manque pas de variété entre grunts et chant clair. Le tout est particulièrement puissant et énergique. On revient à des inspirations un peu plus orientées vers le black et le death avec « The Source ». Il n'en demeure pas moins ces sonorités orientales qui rapprochent quelque peu ATRA HORA de formations telles que MELECHESCH mais avec une voix claire qui fait la différence. Le death metal est peut-être moins présent chez les russes mais les sonorités et les ambiances sont des plus variées comme le prouve un titre tel que « Dedication To Mnemosyne » avec ses longs passages mélodieux. Les influences black sont tout de même assez présentes comme sur « Orisson ». Ce titre est d'ailleurs une très belle pièce, très bien agencée avec ce qu'il faut de lourdeur pour rendre l'ensemble des plus massifs. « The Negative Confession » vient donner de nouveaux contrastes à ce disques. En jouant les écorchés ATRA HORA donne sur ce morceau plus aéré une dimensions nouvelle à sa musique. C'est lourd et gras comme on aime, et toujours avec une énergie bien puissante. Dommage à ce stade que le groupe ne bénéficie pas de ressources suffisantes pour une belle production bien contemporaine. Les idées sont là et le talent tout autant. Après une courte interlude traditionnelle, « Forgotten God's Sanctuary », « Herostratus Affair » vient une nouvelle fois appuyer les préoccupations musicales du groupe à savoir une grosse rythmique avec de puissantes mélodies. Les arrangements sont très bien pensés et viennent donner à l'ensemble une dimension des plus riches. Avec son style tout en progression, ATRA HORA déroule une série de riffs tous très bien inspirés. « Temenos » vient conclure ce disque avec force. On retrouverait presque quelque chose de ARCTURUS ou de BORKNAGAR à l'époque où Rygg était encore au chant.

ATRA HORA signe un très bon album à la croisée des genres. Il est juste dommage que la production ne soit pas de qualité supérieure afin de mettre mieux en avant les grandes qualités de ce groupe.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut