CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AMARANTHE
Manifest [ 2020 ]
CD Album (Durée : 43.00)
Style : Metal moderne
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : http://www.amaranthe.se
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 octobre 2020 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Devinette du jour : qu’est–ce qui ressemble plus à un album d’Amaranthe qu’un album d’Amaranthe ? Un nouvel album d’Amaranthe peut-être ??? Gagné, le groupe suédois suit son bonhomme de chemin en proposant pratiquement année après année la même musique, très bien exécutée et chantée certes, mais sans aucune surprise ni d’éclat comme lors de leurs premiers albums, où à l’époque ce mélange de metal extrême et de sons techno faisait un très bel effet.

Je ne m’étendrai pas sur chaque morceau, le recette est toujours la même, on prend des gros riffs de guitares, une batterie et une basse surpuissantes, des sons de claviers très « dancefloor » mais hélas toujours identiques et trois chants de timbres différents, un chant growl, un chant masculin clair et un chant féminin clair, ce denier toujours interprété par l’excellente Elise Ryd.

Puissance et mélodie, un brin de modernité et un schéma ultra-calibré des morceaux, ne durant jamais bien plus de trois minutes, on a même l’impression que le groupe a chronométré toutes leurs chansons afin de ne pas dépasser ce standard un peu court, mais «radiogénique». Mid-tempo, tempo rapide, duos avec la chanteuse de Battle Beast, Noori Loohimo sur «Strong» et avec Angela Gossow (ex-Arch Enemy) sur «Do or die», format ballade « Cristalline, (superbe morceau en passant que n’aurait pas renié Within Temptation…), tout y est, rien à dire de plus… Le pire c’est que cela marche, les chansons, à la limite de l’ultra-kitch détiennent toutes une identité propre et des mélodies vocales qui se retiennent instantanément. Et on tape du pied, et on balance la nuque, flûte le vieux briscard que je suis s’est fait prendre une fois de plus !!!

Efficace donc comme toujours, muni d’une production des plus monstrueuses du moment, Amaranthe signe avec Manifest la continuité de son oeuvre, sans déroger à sa propre règle et son propre style, mais n’égalant pas le brio d’un Massive Addictive, sorti en 2014, qui m’avait laissé sur le cul à l’époque grâce à ses mélodies imparables et les performances vocales hallucinantes d’Elise et de Jake Lee, et qui pour moi, ne sera je pense jamais détrôné.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR