CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FOREIGN
The Symphony Of The Wandering Jew Part. II [ 2020 ]
CD Album (Durée : 70.33)
Style : Opera Rock
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.prideandjoy.de
Contact groupe : https://www.facebook.com/foreignrockoperafrance https://foreignrockopera.bandcamp.com/releases
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 janvier 2021 - Chroniqueur : Chart
 

FOREIGN est de retour. Fort de son succès avec « The Symphony Of The Wandering Jew Part I », on s'attendait naturellement à ce que la formation française nous revienne avec la suite. Voici donc la deuxième partie de cet opéra rock mené par Ivan JACQUIN à la fois auteur/compositeur mais aussi chanteur, claviériste, organiste... Déjà la troisième partie est en prévision mais concentrons nous déjà sur cette suite de l'album paru en 2014.

FOREIGN nous propose ici pas moins de 13 titres dans un style opera/rock au sein duquel de nombreux musiciens ont participé. Il a donc fallu harmoniser cet ensemble. C'est au Wandering Studio en France que Ivan JACQUIN s'est occupé de cet enregistrement entre 2015 et 2019. Certains musiciens ont par ailleurs enregistré leurs parties dans leurs pays d'origine. Le tout a été confié à l'allemand Markus TESKE de Bazement Studio afin d'en assurer le mixage et le mastering. Le résultat est sobre mais réussi. L'équilibre entre les instruments donne de l'air. Pour faire une comparaison, ce serait l'opposé de « A Night At The Opera » de BLIND GUARDIAN qui lui remplissait un peu trop l'espace et ne laissait aucun moment de répits sonore.

Avec pas moins de 13 titres, FOREIGN met la barre assez haute. L'idée est tout de construire des morceaux autours d'un concept basé sur le livre de Jean D'ORMESSON, « Histoire du Juif Errant » paru en 1990. On suit ce personnage condamné par Jésus à qui il a refusé un verre d'eau lors du chemin de croix vers le Golgotha. S'en suit une malédiction qui le condamne à l'immortalité et à l'errance à travers l'Histoire. Couvrir 2 000 d'Histoire en musique en suivant un personnage demande une très grande inspiration et un savoir faire. C'est visiblement ce qui a permis à cet album d'exister car en effet, vous en aurez pour votre argent. Puisqu'il s'agit d'une véritable épopée, autant mettre les moyens en invitant pas moins de 35 personnes pour arriver à ses fins. C'est surtout un prétexte pour se faire plaisir et développer un univers tout en l'enrichissant de multiples sonorités. On ne peut que le soutenir dans cette démarche puisque la musique est aussi un moyen de se réunir. Côté musical vous suivrez cette opéra rock en débutant par « Jerusalem ». On pose les bases avec un très long titre de plus de 7 minutes 30. Les arrangements sont fortement travaillé. Il y a du metal dans cet ensemble mais le classifier n'est pas indispensable. Le heavy est certes présent mais si l'ambiance l'exige, un chant plus death est le bienvenu. De même le mariage des chants clairs et chants féminins se fait de manière naturelle. On se rapproche d'un THERION dans la démarche, les aspects suédois en moins. On se laisse porter par des titres tels que « Rise 1187 » ou « Mariner Of All Sea ». On sent cette envie de porter le concept, de faire varier les ambiances tout en gardant un fond commun. Le fait d'avoir un maître d'orchestre lie cet ensemble complexe et le changement des musiciens n'est en fait pas si perceptible. On suit la partition et cela fonctionne très bien de cette manière car la vision de départ se fait sentir tout au long de ce disque. Lorsque le besoin de souffler un peu se fait sentir, FOREIGN n'hésite pas à laisser quelques espaces à travers certaines introductions ou des interludes comme « Holy Lands » ou « Eternity Part IV ».

FOREIGN nous livre un album d'une très grande richesse sonore. Le travail accompli ici est colossal entre l'écriture et les arrangements. Ivan JACQUIN a fait un choix qui pour une fois je trouve discutable mais auquel je ne ferai aucun reproche car je pense en connaître les raisons. En effet, puisque l'histoire racontée ici à été à la base écrite par un auteur français de renom et que le groupe est lui même français, peut-être aurions nous pu avoir un album dans notre langue. Mais je comprends ce choix dans la mesure ou la langue anglaise est toujours plus percutante musicalement parlant. En tout cas, sachez apprécier ce travail car celui-ci est plus que conséquent ici.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top