CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SILVER LAKE BY ESA HOLOPAINEN
SILVER LAKE BY ESA HOLOPAINEN [ 2021 ]
CD Album (Durée : 37.21)
Style : Metal mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.nuclearblast.de/fr
Contact groupe : https://www.facebook.com/silverlakeeh
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 avril 2021 - Chroniqueur : Chart
 

Esa HOLOPAINEN est l'un des deux guitaristes et membre fondateur du groupe finlandais AMORPHIS. Le groupe finlandais s'est fait remarquer dans les années 90 avec des albums tels que « Tales From The Thousand Lakes » en 1994 et « Elegy » en 1996. Après une certaine perte de vitesse le groupe a connu un essors continu depuis les années 2000 avec entre autre l'arrivée du chanteur Tomi JOUTSEN et des albums magistraux tels que « Skyforger » en 2008 et dernièrement « Queen Of Time » en 2018. Mais c'est en solo que Esa HOLOPAINEN a décidé de faire son retour sur album en 2021. Cet escapade arrive à point dans une période où les concerts n'existent pratiquement que sur DVD et dans nos mémoires. Un moment parfait donc pour se lancer dans un projet personnel.

La démarche de ce projet est simple, écrire de superbes morceaux et inviter des chanteurs à y participer. Et le tout est servi par une production absolument impeccable. On retrouve d'ailleurs le nom de Svante FORSBÄCK au mastering bien connu pour son travail en compagnie de VOLBEAT et de RAMMSTEIN. AMORPHIS nous avait de toute manière déjà habitués à un travail de qualité. Cet album solo du guitariste ne fait que le confirmer.

On commence cette série de 9 titre par un titre instrumental, « Silver Lake ». L'avantage est de poser d'entrée de jeu l'ambiance. On monte crescendo durant ces 3 minutes avant de se lancer avec le premier titre, « Sentiment ». Premier morceau, premiers frissons avec le chant si particulier de Jonas RENKSE de KATATONIA. On ne pouvait rêver mieux qu'une collaboration entre ces deux hommes. Le résultat est un mélange particulièrement réussi du style des deux groupes des deux hommes. Cela fonctionne à la perfection pour un résultat à vous coller des frissons. Et ce n'est pas fini car la suite est toute aussi délectable avec le titre « Storm ». Ce morceau a été choisi pour représenter l'album à travers un vidéo clip franchement réussi. Un très bon choix là aussi. On retrouve au chant Hakan HEMLIN de NORDMAN, un groupe suédois de folk rock. Ce morceau est une pure réussite, il n'y a pas d'autres mots. On retrouve la touche AMORPHIS dans une version certes plus rock mais d'une manière totalement majestueuse. On note bien entendu la touche de Esa HOLOPAINEN en tant que guitariste. Sa touche est impeccable et singulière. Cette façon de sonner lui est propre et on la retrouve dans toute sa splendeur dans ce titre. Une telle intensité est forcément contre balancée par d'autres types de morceaux et c'est le cas avec « Ray Of Light » sur lequel on retrouve Einar SOLBERG de LEPROUS. On change de registre avec une touche presque new wave apportée par le chant. Personnellement, ce n'est pas le premier morceau qui m'a sauté aux oreilles mais il y a quelque chose de singulier dans ce titre qui s'apprécie avec le temps. Autre morceau quelque peu singulier, « Alkusointu ». Sur ce titre, on retrouve Vesa-Matti LOIRI. Pour ceux qui comme moi ne le connaissent pas forcément, il s'agit d'un acteur, chanteur et compositeur finlandais aujourd'hui âgé de 76 ans. Sa participation à ce titre apporte une touche proche de celle d'un Christopher LEE version finlandaise. Il s'agit plus d'une déclamation que d'un chant à proprement parlé et donne à ce morceau un côté livre audio. On a parlé de comtes avec « Tales of The Thousand Lakes », les voici matérialisés à travers ce morceau. Retour aux fondamentaux avec « In Her Sollitude » et la présence de Tomi JOUTSEN de AMORPHIS. Forcément, on retrouve l'esprit du groupe sur un titre peut-être plus simple dans sa construction. Le résultat est là quoiqu'il en soit. L’alchimie fonctionne toujours. Autre invité de prestige, Björn STRID de SOILWORK. Ce n'est peut-être pas le titre le plus remarquable de cet album mais là aussi l'alchimie fonctionne bien. Esa HOLOPAINEN nous fait savoir qu'il fait du metal et ce titre en est bien une nouvelle preuve. Il y a une chanteuse qui décidément est une incontournable de la scène metal, Anneke VAN GIERSBERGEN (ex THE GATHERING). Partout où elle passe, le résultat est là. On l'avait déjà retrouvée aux côtés d'AMORPHIS sur « Queen OF Time ». Cette nouvelle apparition est encore une fois remarquée. La collaboration est parfaite et ce « Fading Moon » est une grosse réussite. On boucle enfin comme on a commencé, c'est à dire en beauté. On retrouve une nouvelle fois Jonas RENKSE de KATATONIA sur « Apprentice ». Cette conclusion est à la hauteur de cet album magistral.

SILVER LAKE BY ESA HOLOPAINEN est le genre d'album qu'on n'attend pas forcément mais lorsqu'il arrive comble toutes vos attentes. Ce genre d’exercice n'est pas toujours réussi mais là, on a vraiment quelque chose d'immanquable, pour les fans de AMORPHIS comme de KATATONIA, ANNEKE et consorts.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top