CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DIRTY BLACK SUMMER
Great deception [ 2021 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD-EP - Durée : 27.07 - Style : Rock grunge
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.facebook.com/dirtyblacksummerofficial http://dirtyblacksummer.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 juillet 2021 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Dirty Black Summer est un tout nouveau groupe français dont les membres sont issus de plusieurs groupes et nous propose ici "Great deception", son premier EP. Six titres dont une reprise pour vingt-sept minutes de rock fougueux et vintage à souhait.
 
                A l’écoute des titres et comme cela est confirmé dans la biographie, nous naviguons en plein 90’s, où l’on perçoit un mélange de rock garage et de grunge, enrobé d’une production pas très finaude, dans la plus pure lignée du style. On a bien du mal à discerner les lignes de chant, à cause des cymbales crash qui le couvrent souvent et les chœurs amplifiés d’une grosse réverbe bien bourrin qui assomme un peu l’auditeur sur la longueur.

                Ça doit jouer fort dans le local de répète, c’est certain mais l’entrain avec lequel les cinq musiciens se démènent est communicatif et on passe un bon moment, en pensant bien sûr à Nirvana, mais aussi à Pearl Jam, Silverchair et même à Type O Negative, sur le « Womanizer » de Britney Spears, courageuse reprise qui commence comme une sombre ambiance langoureuse du groupe de Peter Steele, et continue avec une approche assez identique à l’originale, le son brut et débridé en plus.
 
                Ce disque bien sympathique me fait penser à un projet d’une bande de potes qui se seraient franchement fait plaisir avec leur style de prédilection, un « one shot » figé dans l’instant, le temps que les choses sanitaires se calment pour pouvoir repartir sur les routes avec des choses plus personnelles et professionnelles. Je me trompe peut-être, mais j’ai du mal à voir une suite à cet EP.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut