CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


BLACKBEARD
New horizon [ 2021 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 35.00 - Style : Metal alternatif
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.m-o-music.com
Contact groupe : http://www.facebook.com/blackbeardmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 octobre 2021 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Les français de BlackBeard nous proposent ici ce « New Horizon », premier album signé chez le prolifique label M & O Music, faisant suite logique avec leur EP sorti en 2019. Après un bel espoir par le premier titre, mon engouement a terriblement baissé au fil des morceaux jusqu’à perdre tout intérêt et même sentir quelque agacement.
 
                En effet, l’album commence avec un « Vultures » d’enfer, sorte de rock stoner soutenu par un rythme ternaire entêtant et enlevé. J’étais en droit de penser que la suite serait du même acabit et m’en régalais d’avance. Que nenni, la sauce retombe avec « Helpless » en terrain connu avec un mélange d’atmosphère 90’s et d’ersatz de Devin Townsend, surtout par la façon de chanter dans le refrain.
 
                Pour la suite, carton rouge !!! Désirent-ils faire un tribute « à la façon de » Gojira, avec « Beautiful », plagiat total dans les riffs de guitares et la façon de chanter, la superbe en moins.
               
La suite est un peu moins convenue avec toutefois des influences flagrantes de groupes  comme Alter Bridge, Klone avant leurs deux derniers albums très atmosphériques et même Linkin Park. Avec « Addicted to », on retourne dans la copie conforme de l’univers de sieur Devin, avec en plus le culot d’avoir utilisé le nom d’un titre de Devin, « Addicted ». Z’êtes pas un peu gonflés, les mecs ? On copie le maître, en beaucoup moins bien, et on enfonce le clou en intitulant la chanson à peu près pareil… Sérieux…
                La production générale est limite trop brute mais cela sert bien le style qui reste volontairement roots, par contre les voix ultra-forcées et souvent fausses se rendent pénibles à la longue. Alors, je me suis forcé à tenter de rentrer à nouveau dans l’univers du groupe en faisant abstraction de ces « emprunts » à des groupes bien établis de par leur style, leur notoriété et leur talent, mais rien n’y fit, car je tombe sur « Another Face » et l’ombre de Gojira est tellement évidente que cela me met en colère et j’en perds mon objectivité.
 
                C’est une réelle déception pour moi car les musiciens en ont sous le pied et rien n’est foncièrement mauvais. Mais ils doivent absolument apprendre qu’être influencé par ses idoles ne veut surtout pas dire jouer à leur manière et proscrire ainsi toute inspiration originale, cette faute d’amateur a réellement gâché mon plaisir. Le temps fera peut-être son œuvre et le prochain album sera-t-il à la hauteur de leurs aspirations, pour peu qu’ils trouvent un meilleur chanteur et améliorent leur production.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut