CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ABOVE OCEANS
The End Of Mental Illness [ 2021 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine Album MP3 - Durée : 19:00 - Style : Metalcore
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.facebook.com/daylight.prod26
Contact groupe : https://www.facebook.com/aboveoceansfr https://fanlink.to/aboveoceansfr
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 décembre 2021 - Chroniqueur : inglewood
 

Quand le groupe Above Oceans m’a contacté pour me faire découvrir leur projet metalcore, je me suis dit qu’il allait m’en falloir un peu pour piquouiller mon attention.
Tout le monde le constate au quotidien, le metalcore est à la mode et 90% des groupes appliquent les mêmes recettes. Je suis d’ailleurs plus attiré par le deathcore (Lorna Shore ou Slaughter to Prevail…). On m’a soufflé que le chanteur d’Above Oceans était fan de Lorna Shore également, c’est une preuve de bon goût assurément.

Bon, qu’en est-il de cet EP : « The end of Mental Illness » ?
Ils n’ont pas de temps à perdre nos sudistes, on est directement dans le grand bain, « Bad Things » est une puissante entrée en matière bien hardcore. Le chant est très bon et le riff efficace.

Le second titre « A Deadly Atmosphere » est avec le titre final « Settle Scores » le plus intéressant de l’album. Les paroles sont assénées tels des sentences et respirent la colère. Les musiciens se sont bien dépouillés pour créer des ambiances et ne pas sombrer dans le cliché y compris pour la production bien massive.
L’ambiance générale est assez « old-school », on reste sur un metalcore typé 2010 ( Every Time I Die ou plus Killswitch Engage) avec ses touches modernes surtout dans les breakdowns de l’enfer (on est loin de Lorna Shore attention…) qui peuvent nécessiter une séance d’ostéo après écoute.

Bref, un bon Ep d’un groupe qui s’est creusé pour composer un petit missile bien hard qui va vous dévisser la nuque en deux-deux. A bientôt, sur scène, je l’espère.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut