CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEATH DECLINE
The Silent Path [ 2021 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 42.00 - Style : THRASH
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.m-o-music.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/deathdecline https://deathdecline.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 janvier 2022 - Chroniqueur : Chart
 

DEATH DECLINE se forme en 2015 du côté de Dijon et nous livre un premier album, « Built For Sin ». Le groupe évolue dans un univers Thrash façon MACHINE HEAD mais avec une pointe de death en plus. Le groupe revient en 2021 avec un troisième album chez M&O Music, « The Silent Path ».

Avoir un groupe français qui déboule avec une aussi bonne production est plutôt rare. Rien que pour ça, on apprécie cet album tout à fait à la hauteur d'un groupe professionnel produit par un gros label. C'est clair, propre, puissant, bref d'une grande qualité. Cela facilitera pour eux un démarquage par rapport à pas mal de groupes, de toute évidence.

« Awakening » ouvre ce disque façon groupe de black metal symphonique à la CRADLE OF FILTH/DIMMU BORGIR avant de rentrer dans le vif du sujet avec « Jackals ». Il est intéressant de voir comment DEATH DECLINE oscille entre death et thrash tant au niveau du chant que dans ses riffs. Si on pense à MACHINE HEAD, on pense aussi hardcore sur ce morceau très mosh pit. Le niveau technique est aussi bien là. Ces musiciens maîtrisent bien des styles de metal dans leur jeu et cela fait un plus que l'on ne peut pas renier. On passe par un peu de lourdeur sur l'introduction de « Little Boy » avant de filer tout droit vers des blasts bien sentis et de revenir vers plus de thrash. On varie les plaisir et la machine se relance en permanence comme le prouvent « Silent Path » et « Threshold ». On passe même par un interlude avec la basse mise à l'honneur avec « Exile ». C'est plutôt bien vu et permet à l'auditeur de respirer avant que la machine ne soit à nouveau lancer sur le rouleau compresseur que sont « Above Their Weakness » et « No Fate ». On compte aussi sur l'excellent « Eleven ». L'intensité de ce morceau est proche du hardcore. La batterie donne à ce morceau, mais comme à d'autres sur cet album, une dimension puissante qui ne demande qu'à se libérer en live. On conclue avec « Through The Stonger's Eyes » et sa longue introduction mélodique qui pourrait faire penser à un certain HYPOCRISY avant de revenir aux fondamentaux qui animent le combo dijonnais.

DEATH DECLINE nous délivre un album franchement riche, très bien composé et arrangé. Il y a là de grandes qualité et un professionnalisme indéniables. Un groupe à suivre et un bon coup de cœur pour ma part !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut