CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PRIMAL RAGE
Awakening the masses [ 2021 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 39.18 - Style : Thrash metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.m-o-music.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/primalragefr http://www.primalrage.fr
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 février 2022 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Le destin de ce groupe français est très singulier, car après sa formation en 1988, trois demos et dix années de bons et loyaux services plus tard, c’est le split. Nous n’entendrons plus parler d’eux jusqu’à leur reformation en 2017, aboutissant donc à ce premier album tout neuf, et tout droit sorti des années 80-90.

Alors je ne vous mentirai pas, si cet album était sorti au début de leur histoire musicale, il n’aurait pas dépareillé avec l’époque, tant il est truffé d’influences des groupes de cette période, comme si leur envie de musique et leur « rage primaire » était restée figée dans leur jeunesse, prête à déborder de puissance et d’énergie, encore maintenant.

Si cet album était sorti à cette époque, il n’aurait bien sûr pas eu ce gros son actuel doté d’une puissance exemplaire, et teenage que j’étais, je nageais tellement dans ce thrash metal crossover et les débuts du death que j’aurais adoré ce groupe, je l’aurais adulé même, tant leurs riffs assassins et ciselés font nettement penser à Slayer, Anthrax, au premier Sacred Reich, encore culte aujourd’hui, et j’irais même à trouver des similitudes avec le Thrash Core de Billy Milano. Vous rappelez-vous ce projet de malade et révolutionnaire, ce premier album de Stormtroopers of Death « S.O.D. pour les intimes », qui a vu naître le mouvement éphémère (ou le style) « Mosh », et qui portait en son sein non moins que Scott Ian et Charlie Benante d’Anthrax et Dan Lilker de Nuclear Assault ???

Tous les thrashers de cette époque se souviennent de ce perpétuel bouillon de culture où chaque mois un style de metal différent et la culture correspondante sortaient des limbes ; thrash, hard-core, straight-edge, crossover… Primal Rage aurait été magnifiquement mis en valeur à cette époque, peut-être que rien n’a abouti à cause d’un manque de chance, d’occasion, de motivation, de pays natal… car cet album aurait eu toutes ses chances aux Etats-Unis et peut-être les musicos auraient eu une flamboyante carrière s’ils étaient nés au pays de l’oncle Sam.

Alors à vous de vous faire une opinion personnelle, cet album a toutes les qualités que je viens de citer. Pour des raisons de goûts musicaux ayant évolués au fil des décennies, je me suis lassé au bout de trois morceaux, car la voix monocorde et criarde du chanteur est assez dérangeante à la longue et les musiciens aussi bons soient-ils répètent inlassablement les mêmes recettes passées, digérées, et maintes fois répétées et usées jusqu’à la lie. Mais pour les nostalgiques de cette époque bénie des dieux que j’ai eu la chance de vivre pleinement, amateurs de riffs furieux et saccadés, de double grosse caisse endiablée et de chœurs scandés comme cinquante paires de testicules à l’unisson, cet album est fait pour vous !!!





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut