CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


YAROTZ
Erinyes [ 2022 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 38.15 - Style : METAL CORE
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://yarotz.com https://yarotz.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 avril 2022 - Chroniqueur : Chart
 

YAROTZ anciennement connu sous le nom de THE THIRD EYE nous arrive aujourd'hui avec un premier album, « Erinyes » ce qui signifie en russe « rage ». C'est à l'initiative de deux membres de JUNON, Fabien et Vincent respectivement guitariste et bassiste que le groupe se construit à partir de 2018 avant d'être rejoint par Enzo à la batterie.

Cet album a été enregistré par Cyrille GACHET que l'on connait pour son travail avec VERDUN, FANGE, MUDWEISER... Le gars a de l'expérience et sait traiter un groupe afin que celui-ci garde des sonorités naturelles mais d'une grande puissance. Son travail sur cet album est une nouvelle fois remarquable et le résultat impeccable, tout à fait en adéquation avec ce type de groupe.

YAROTZ nous propose une série de 9 titres très contrastés. « Impunity » ouvre la voie avec un style rapide, hardcore à souhait. On pense à THE DILLINGER ESCAPE PLANE et cette rage qui habite ce genre de groupes. C'est court, intense et ne vous laissera définitivement pas de marbre. « Childish Anger » lui fait suite dans un style tout aussi hardcore. On y retrouve un invité qui n'est autre que Christian ANDREU, guitariste de GOJIRA. Si nous ne sommes pas avertis, difficile de le deviner. Il y a bien cette partie plus posée au milieu du titre mais de là à penser à GOJIRA, il y a un fossé. Quoi qu'il en soit, ce titre fonctionne très bien dans son style. « Vergogna » vient introduire un tempo plus lent mais en gardant toujours cette même intensité. La mélodie est toutefois un peu plus présente sur ce morceau. On y retrouve même un peu de chants clairs. « GOLD » vous fera apprécier le travail de Cyrille GACHET notamment sur sa façon de traiter la basse avec un son franchement énorme. Là aussi, encore un tempo lent et beaucoup de lourdeur avant une nouvelle explosion sonore avec « Caught By Noose ». C'est très direct, rentre dedans à souhait. On penserait même à une version ré actualiser d'un NAILBOMB à la sauce hardcore. On reprend un peu d'air avec le mélodieux mais néanmoins sombre « Delivrance ». YAROTZ aime jouer sur les contrastes d'un morceau à l'autre et c'est plutôt bien vu dans la mesure où cela permet à l'album mais aussi à l'auditeur de respirer un peu. Mais que ce soit dans la mélodie ou l'énergie pure, le trio maîtrise totalement son propos comme le prouvent « B.M.A.P » ou par opposition « Phoenix ». YAROTZ conclue néanmoins sur un morceau de bravoure avec l'hyper rapide « Last Lust ».

Cet album a de quoi vous faire vibrer dans tous les sens. Entre riffs enragés et mélodies posées YAROTZ trouve un équilibre très bien ajusté.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut