CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


JACK AND THE BEARDED FISHERMEN
Playful Winds [ 2022 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 46.02 - Style : Heavy Rock
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.jackandthebeardedfishermen.org https://jackandthebeardedfishermen.bandcamp.com/album/playful-winds
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 mai 2022 - Chroniqueur : Chart
 

Après une pause studio de 8 ans, le quatuor heavy rock de Besançon est enfin de retour avec un quatrième album, « Playful Winds ». Depuis 2005, ce JACK AND THE BEARDED FISHERMEN a à son actif plus de 170 concerts, 7 tournées européennes et des participations à des festivals prestigieux tels que les Eurockéennes et l'Impetus Festival. Il s'agit aujourd'hui d'un retour aux sources pour ces musiciens avec cet album après avoir participé à d'autres projets tels que HORSKH, RED GLOVES ou encore GO SPLEEN.

Pour son retour, le groupe a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Il fallait forcément une bonne production et même si le combo est en autoproduction, cela ne signifie pas qu'il a mis les moyens dans pour sortir un album de qualité. L'expérience est là aussi bien évidemment pour guider leurs choix esthétiques. Il s'agit bien d'une réussite avec cette production. L'équilibre est impeccable. Les instruments sont parfaitement traités et l'ensemble sonne massif comme il se doit. Le nom de Flavien VAN LANDUYT au Studio Le Zèbre à Besançon est un nom à faire circuler chez les musiciens de cette veine.

JACK AND THE BEARDED FISHERMEN aussi bien armé n'a plus qu'à nous dérouler la diazine de titres rassemblés sur ce disque. Et ça commence avec « Beware The Birds » à la fois mélodieux et costauds comme il se doit. Il y a un feeling impressionnant qui parcourt l'ensemble de ces compositions. Le groupe va au-delà de ce qu'on pourrait qualifier de stoner. La mélodie est importante mais la manière de s'y prendre est des plus intéressante. On flirte parfois avec le post rock comme sur « Finger Crossed » et cette façon d'aérer les riffs à des moments bien choisis. La lourdeur est elle aussi très présente et ce d'une manière quasi continue. C'est en même temps une composante essentielle chez ce type de groupe. On a même droit à un peu d'acoustique avec le morceau « Periscope » afin de donner un nouveau souffle à ce disque avant de reprendre en dissonance avec « Lips As Martyr ». On se laisse prendre par ce déroulé limpide et costaud jusqu'à « Circle And Dots » qui vient clore ce disque en beauté. C'est lent, lourd et inspiré comme le reste de l'album mais avec peut-être un aspect noise un peu plus développé. Et n'oubliez pas d'aller jusqu'au bout car le quatuor a une petite surprise pour vous à la toute fin de la piste 10.

JACK AND THE BEARDED FISHERMEN nous livre un album très mature. On sent l'expérience. L'envie de se retrouver à donner naissance à un album honnête et sincère qui ne demande qu'à être écouté. Un groupe sans conteste à retrouver en concert.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut