CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


BIRDSTONE
Loss [ 2022 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 49.29 - Style : Blues Rock Psychédélique
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/birdstoneband https://birdstoneband.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 juin 2022 - Chroniqueur : Chart
 

En 2015 se forme le trio BIRDSTONE. L'idée de base est de fusionner le blues est le rock psychédélique. Voici un bon début. Basile (Guitare/chant), Edwige (Basse/Chœurs) et Benjamin (Batterie/Chœurs) se lancent alors dans la composition et on les découvre rapidement avec « The Cage », leur premier EP qui paraît en 2017. S'en suit un premier album en 2019, « Seer ». On retrouve le groupe en concert et notamment en festival et pas des moindres puisque le groupe se produit aux Terres de Sons, au American Tours Festival et aux prestigieux Hellfest. BIRDSTONE est de retour en 2022, après un moment de pause forcée que tout le monde identifiera comme la pandémie du COVID, avec un nouvel album, « Loss ».

BIRDSTONE nous livre un package de 7 titres particulièrement bien produits. L'ensemble sonne parfaitement rock avec un gros son et une bonne dynamique. On souligne ce bon point qui donne à cet album un côté stoner bien puissant. A l'écoute de cet album on pense à cette tendance du rock initié par THE QUEEN OF THE STONE AGE même si BIRDSTONE développe sa propre identité. On rentre très vite dans le sujet avec « Pyre ». Après son introduction ce titre nous met vite dans le bain. Le titre, bien que sur un tempo modéré, possède une excellente dynamique. Les années 70 sont bien là en appuie. Mais BIRDSTONE ne vit pas dans le passé. Son style est très actuel et sa modernité vient bien de cette production et de cette façon d'envoyer des gros riffs avec panache et un très très bon savoir faire. « Madness » vient affirmer les choix esthétiques du groupe avec la puissance de sa mélodie et de ses arrangements. On se laisse vite embarquer sur ces rythmes entêtants. « Golden Veil » se fait peut-être plus psychédélique. Il y a un petit quelque chose de SOUNGARDEN dans ce morceau sur l'album « Down On The Upside ». On prend son temps, on laisse les riffs respirer et ça fait du bien de voir un groupe fonctionner de la sorte. Les morceaux aiment respirer et sans tomber dans l'impro, BIRDSTONE garde les rênes en donnant une direction logique à ses titres. Cet album est une succession de très bons titres comme « The Trail », énergique et entêtant ou plus rock traditionnel avec « Lies » bien que certaines parties soient un peu plus complexes, à la guitare notamment. On se laisse ainsi prendre au jeu avec « Heaven » nettement plus psychédélique. Là on sent bien les influences des années 70 avec un titres qui vous emmènera plus loin. Peut-être pas autant qu'un « At The Heart Of The Sun » de PINK FLOYD mais ce titre fera sans nul doute son petit effet. On boucle enfin la boucle avec « Loss », le plus long morceau de ce disque. On se ballade du côté du blues avec un morceau qui prend son ampleur au fur et à mesure qu'il se déroule. Une très belle pièce, sans aucun doute.

BIRDSTONE nous arrive avec un album impeccable, très bien produit et franchement inspiré. Un groupe à ne pas louper.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut