CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine COMMUNIC
Waves Of Visual Decay [ 2006 ]
(Durée : NC)
Style : Heavy / Thrash
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : http://www.communic.org
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 mai 2006 - Chroniqueur :
 

Communic est un combo Norvégien (et oui, encore...) constitué d'Oddleif Stensland (guitare/chant), Tor Atle Andersen (batterie) et Erik Mortensen (basse). Ils évoluent dans un style mêlant le Thrash au Heavy, supporté par quelques riffs à la limite du Death Old-School, du Stoner ou parfois encore du Progressif, ainsi que par une voix inspirée et très belle, proche de celle de Warrel Dane de Nevermore à certains moments. Waves Of Visual Decay est leur second album. Après un Conspiracy In Mind très puissant, on ne pouvait que s'attendre à beaucoup. Eh bien dire que ce dernier opus des Norvégiens est une bombe est un euphémisme.

En effet, dès le début, la rythmique vous met une grosse claque, histoire de bien marquer le terrain : t'es pas là pour écouter de la musique d'amateur. Après un petit "wow" lâché par surprise, on se cramponne à son siège (ou à ce qu'on peut...) et c'est parti. Les lacunes vocales de certains passages du précédent album (notamment l'intro du premier morceau, éponyme) sont clairement comblées, et en plus de livrer une performance remarquable aux guitares, Oddleif se permet une poussette vers le Nevermore, voix doublée un ton au dessus et vibratos callés là où il faut. Cependant ça n'est pas une copie de NM. Au contraire, il y a moins de "particularités" dans les lignes de chant (ce qui permettait de reconnaître NM en quelques secondes) et l'identité se construit dans le tout composé par les trois musiciens. Comme à leur habitude, ils nous desservent des compos relativement longues et bien structurées, aux passages facilement identifiables. Dès "Under A Luminous Sky", le premier morceau, le ton est donné : un Heavy Thrash de qualité, aux relents Stoner (j'ai noté un petit riff très "Sahg" placé quelque part). Je ne vais pas m'étendre sur les rythmiques ultra-puissantes, qui sont placées de manière à frapper les oreilles sans prévenir et à les marquer au fer rouge.

Au niveau de la double, ça envoie sévère. J'ai passé des heures à écouter cet album en ne faisant attention qu'au jeu rythmique d'Andersen, et sa maîtrise m'a vraiment impressioné. C'est carré, bourré de contre-temps, alternant breaks démentiels, jeu de cymbales vibrant et passage lents tout aussi bien calés. On pourrait tout supprimer et ne laisser que la batterie que ça n'en serait pas lassant ("My Bleeding Victim" ou encore "Frozen Asleep In The Park" sont d'excellents crus). La basse est elle-aussi bien présente. Sur un morceau comme" Fooled By The Serpent", ou mieux encore, sur "Watching It All Disappear", l'effet sonore très léger et le claquement régulier de l'instrument supporte le tout. Mortensen joue ici le rôle d'un bassiste discret mais pourtant omniprésent. Mais la palme revient incontestablement aux riffs de guitare sublimes, notamment les intros (celle de "Watching It All Disappear" est une merveille), ou bien encore les différents soli, mêlant technique et musicalité.

Ce sont des riffs comme ceux d' "Under A Luminous Sky" ou "Fooled By The Serpent", incisifs, puissants et très accrocheurs, qui font de Communic un groupe à connaitre pour tout bon musicien. Nul doute que n'importe quel zicos qui se respecte peut beaucoup apprendre à l'écoute répétée de ce skeud, qui n'apparaît lassant à aucun moment, malgré sa durée. Aucun morceau n'est laissé à la traîne, mais les deux derniers que je viens de vous citer me semblent être les "hits" de cet album. C'est pour moi un groupe incontournable à présent, et je le conseille à tous, très vivement. Puissance et Musicalité, ce sont à mon avis les deux termes qui définissent "Waves Of Visual Decay".

Qui plus est, la prod est excellente, et il y a énormément de choses à entendre sur tous les plans sonores. Un gros coup de coeur donc, que dire d'autre ?





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
COMMUNIC - Conspiracy in mind COMMUNIC - The bottom deep

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR