CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GOHRGONE
Fulgur Imperii [ 2022 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 39.50 - Style : Black/Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.m-o-music.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/gohrgoneband https://gohrgone.bandcamp.com
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 octobre 2022 - Chroniqueur : Chart
 

GOHRGONE fête cette année ses 10 ans d'existence. Le groupe parisien a du faire face à la perte de son guitariste Ben en 2018 et officie malgré le remplacement par Johan entre 2018 et 2020, en quatuor. Le combo est aujourd'hui de retour avec un quatrième album de death metal sur le label M&O Music, « Fulgur Imperii ».

Les bons groupes de death ne sont pas rares mais celui-ci arrive à un niveau vraiment intéressant. Fort d'une excellente production, GOHRGONE va marquer les esprit, cet album particulièrement. Tous les ingrédients sont là. Plutôt que d'aller jouer sur les platebandes d'un BENIGHTED en allant chercher la vitesse, GOHRONE appuie sur la lourdeur. Après son introduction, « Fulgur Imperii » qui va sans rappeler la présence du dieu du tonnerre, GOHRGONE se lance avec « Father Of A Coming God ». On est entre la marche et un GOJIRA version death. L'ambiance est posée. Les musiciens font un travail très abouti sur l'évolution de leurs rythmiques. L'énergie est dans la lourdeur de ces riffs et ce chant qui viennent jouer sur des tableaux un peu différents mais qui complètent le tableau avec finesse. Je pense aussi un peu au AMON AMARTH des débuts, la mélodie moins prenante mais toutefois présente comme sur « Ultimate Patricide ». C'est ce mélange death et lourdeur qui me pousse à évoquer la légende suédoise. Mais GOHRGONE va plus loin en apportant des parties rapides qui viennent casser la formule trop simple d'un seul rythme par morceau. Cela donne des résultats plus contrastés et donc plus riches comme sur « Divine Incest » ou « Poisoned Gift ».

On peut bien évidemment citer pas mal de références à l'écoute de ce disque, MORBID ANGEL, BEHEMOTH à une époque, BOLTHROWER aussi mais GOHRGONE fait parti d'un style où beaucoup d'approches ont été tentée. Il est donc naturel que l'on retrouve certains éléments. Par contre, là où le groupe est vraiment intéressant, c'est qu'il adsorbe toutes ces influences et les rend à son image. Cet album est savamment abouti et il n'y a aucun doute sur la puissance que ce groupe est capable de sortir sur scène. On ne peut donc que vous encourager à rapidement écouter cet album qui fera date.






Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut