CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


CHEZ KANE
Powerzone [ 2022 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 51.00 - Style : Classic rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.frontiers.it
Contact groupe : http://www.chezkane.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 novembre 2022 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Frontiers faisant tant de promotion sur cette chanteuse à la plastique très dévoilée, j’étais impatient de mettre du son sur cette image édulcorée et presque désuète en cette époque qui prône le respect de la femme et qui accuse à tout-va les dérives du sexisme.

Powerzone est le deuxième album de Chez, chanteuse britannique à la voix puissante et mélodieuse. Elle nous propose dix chansons d’un rock voire hard-rock des plus classiques jusque dans les titres (« I just want you », « Love gone wild »), rappelant instantanément les années 80 et les chanteuses ayant éclusé les motifs et les gimmicks du genre, sa voix faisant parfois penser à Pat Benatar, Joan Jett et même à Lita Ford dans les morceaux les plus audacieux, comme « Children of Tomorrow gone », flirtant même parfois avec l’excellence d’un Meat Loaf.

La musique est donc, sans être révolutionnaire, très intéressante à découvrir et je me suis régalé à entrer dans cet univers joyeux, agréable, très Rock californien, me plaisant à revivre certains bons moments de cette époque dans laquelle j’ai grandi et dont les standards des chanteuses sus-citées ont bercé mes premiers émois d’adolescent.

On pense parfois à Pretty Maids, comme dans la rythmique rapide et typée AOR de « Powerzone », le tout agrémenté de choeurs, comme par exemple Def Leppard savent si bien faire depuis leur époque plus commerciale débutée avec Hysteria, le rendu des voix est à s’y méprendre...

Un côté rock’n’roll, « I’m ready for your love » est parfois bienvenu, ce qui change un peu le propos de ce style qu’on appelait Rock FM à l’époque où tous les groupes sortaient en masse et jouait un peu tous la même musique. Même la ballade « Streets of gold » se laisse écouter sans problème et passe l’écueil du trop kitsch...Que voulez-vous, avec de bonnes compositions (créées par le multi-instrumentiste Danny Rexon de Crazy Lixx) et une bonne chanteuse, tout passe ! Ca s’appelle le talent, non ?

Et que dire du dernier morceau « Guilty of love » qui se termine par un très long chorus de guitare flamboyant et inspiré… Vraiment, cet album est pourvu de surprises et de pépites !

Je ferais une comparaison avec un autre groupe signé par Frontiers, The Big Deal, en me posant la question de la légitimité d’exacerber le côté ultra sexy des gestes et des habits de ces chanteuses, qui, sans démontrer la qualité et la beauté de leurs attributs féminins, s’en sortent avec une excellence indéniable par leurs talents de vocalistes. N’ayant aucunement besoin de se justifier par de vaines postures de bimbo ou de femme fatale (à moins que ce soit toujours une stratégie commerciale pour faire vendre des albums, même en 2022?), la voix de Chez Kane réussit à mettre tout le monde d’accord, si bien sûr elle réussit à maintenir cette qualité sur scène. Oui, Chez a tout d’une grande !!!





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut