CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SOLSTIS VS HxCxF
Axis of Evil [ 2006 ]
(Durée : 27.08)
Style : Deathcore vs Grindcore
Informations :autoproduction
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://mkultra.free.fr
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 juin 2006 - Chroniqueur : APOCRYPHE
 

Quand deux groupes bien bourrins décident de faire un split cd qu’est ce que ça donne ? Et bien ça donne Axis of Evil, Solstis VS HxCxF (ou plus explicitement Herpes de Crachat de Fillette).

Tout d’abord je dois dire qui y a longtemps que je n’avais pas écouté de grind, et je m’attends donc à prendre dans la tronche un déluge de violence et de brualité.
On commence donc avec Solsis. A ma grande surprise, et bien que ça soit parfaitement bourrin, j’accroche totalement. Leur musique parait plus construite que les classiques du genre, se rapprochant finalement plus du brutal death que du grind pur, on a même droit à quelles petites embardés du coté du Hardcore. En tout cas j’ai pris un vrai plaisir à écouter leurs 5 titres, sauf la chanson intitulé L'intégrité où Solstis joue en featuring avec un rappeur du nom de Lacro, et bon … le grind-rap ou le rap-grind comme vous voulez ça rend bof bof, mais c’était bien de tenter !

On passe ensuite à Herpes de Crachat de Fillette. Déjà avec un nom pareil on sait à quoi s’attendre, du goregrind de porc. Le nombre de titre ne fait que confirmer cette impression (13 titres, soit presque 3 fois plus que le premier groupe). Enfin pour parachever l’image que nous inspire ce groupe, leur pochette arbore sans complexe des images pornographiques plus qu’explicitent. Bref avant même d’écouter ne serait ce qu’une note on sait déjà à quel genre on a faire.
Et puis ça loupe pas … malgré que je sois assez ouvert musicalement je trouve quand même que HxCxF se rapproche plus de la bouillie sonore que de la musique. En effet difficile de discerner quelque chose dans ce brouhaha. Les riffs de gratte sont noyés derrière le déluge de blast à la batterie et les cris, qui finalement restent les plus discernables.

Mais en fait je pars dans la mauvaise direction, car je crois que c’est justement le but de cette musique, à savoir : nous exploser le cerveau et nous choquer moralement. D’ailleurs cela se traduit à l’image des titres des chansons comme Fisting Fest, Gone Fucking, Japan Must Be Destroy, Anti Porno Censure et j’en passe.
En bref c’est un style, on adhère ou on n’adhère pas. Personnellement, c’est trop extrême pour moi et je trouve que ça dépasse un peu la notion de musique mais je comprends parfaitement que quelqu’un à la recherche de sensations fortes (c’est le moins qu’on puisse dire) puisse apprécier.

Alors pour conclure, dans le match Solstis VS HxCxF pour moi le gagnant est incontestablement Solstis.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top