CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


EDENYA
Another place [ 2023 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 51.34 - Style : Rock atmosphérique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.m-o-music.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/edenyaband
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 janvier 2023 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Depuis une bonne dizaine d’années maintenant, je recherche la compagnie de musiques qui font voyager mon esprit, qui me permettent de rêver à des mondes meilleurs et immatériels, qui me transportent sur des nuages improbables d’émotions intenses et variées. Cet album d’Edenya s’est trouvé être la musique parfaite pour cette éternelle recherche d’ambiances aériennes et mélodieuses à souhait.
 
La musique d’Edenya est un ravissement. Toujours emmené de main de maître par le guitariste claviériste et compositeur Marco, la musique très planante et atmosphérique est transcendée par la voix de Clélia Lenoble, talentueuse chanteuse dotée d’un timbre très agréable bourré d’émotions et d’une tessiture assez large, faisant parfois penser à Anneke période The Gathering, au velouté de Moya Brennan (Clannad) et parfois même à la chanteuse Maggie Reilly qui apparaissait sur certains morceaux de Mike Oldfied (rappelez-vous Moonlight Shadow et Foreign affair entre autres).
 
Les claviers se font également la part belle et sont même omniprésents, superbement composés avec des sons assez novateurs, charriant des vagues de sentiments éthériques et d’énergie bienfaisante.
 
La douceur est au rendez-vous, rappelant parfois le style d’Anathema, et certains moments sont féériques, empreints de magie musicale, comme sur ces effets délicats de harpe sur « The Tree », l’instrumental « Garden » et l’intense « Another Place ». Parfois une belle furie rock intensifie le propos notamment grâce à des solo de guitares inspirés et déchirants, tels « inside Your walls », « The Shelter », « The other side », ce dernier étant orné d’un côté oriental des plus intéressants.
 
La voix de Clélia reste une perle rare quant à la beauté de son chant aux accents parfois irlandais comme pouvaient avoir Moya Brennan et Aoife dans les années 80 te 90, une douceur mélancolique atteignant presque un timbre lyrique dans les aigus. Et que dire des harmonies vocales qu’elles proposent parfois comme pour multiplier à l’envi la saveur de son aura, telle la ballade « I hope » ou la fin de « Let me go »… Splendide, lumineux !
 
Ce deuxième album d’Edenya est une des très belles surprises de ce début d’année, un voyage onirique et méditatif à part entière et j’attends impatiemment la suite de leurs aventures musicales, car c’est pour de telles découvertes que je continue à écrire des chroniques de disques, m’emplissant toujours de nouveautés artistiques inoubliables.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut