CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PSYLENCE
Through Distorted Eyes [ 2006 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine - Durée : NC - Style : Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.coprorecords.co.uk
Contact groupe : http://www.psylence.co.uk/ http://www.myspace.com/psylence
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 novembre 2006 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

Un cas étrange. Très étrange. Quand on écoute ce premier album de Psylence, on n'arrive réellement pas à dire si oui ou non, il est original. Paradoxalement, cela joue plutôt en sa faveur, et nous conduira plutôt à dire qu'il est quelque peu énigmatique. En effet, comment faire pour ranger dans une case particulière un Metal ouvertement influencé par le Hardcore, mais tellement alambiqué et complexe par instant qu'on ne peut que le qualifier de Mathcore? Comment faire, en plus, si l'on perçoit des séductions ponctuelles pour les mélodies emo, les solis heavy mélodiques? Il faut trancher, et juste conclure qu'on a à faire un album de Metal, ni plus ni moins!

"Through Distorted Eyes" est le premier album "officiel" de Psylence, jeune groupe anglais plein de ressources. Et malheureusement, cela s'entend un peu trop, car outre un procédé de composition encore très amateuriste, on déplorera une production ne faisant qu'accentuer la sensation que la maturité est loin d'être au rendez-vous, et des vocaux non maîtrisés. Et c'est vraiment dommage : certains riffs sont tout simplement géniaux, en témoigne le très pêchu "Ninety8" blasté comme il faut, voire même un "Equality" plein de bons sentiments à la rythmique contagieuse. S'il y a bien une chose qu'on ne puisse reprocher à Psylence, c'est l'entrain et la sincérité avec lesquels il s'est adonné au complexe exercice de la composition. Et finalement, on peut malgré tout y trouver son compte : le tout n'est pas encore professionnel, loin de là, les mélodies sont naïves et les vocaux sont parfois insupportables, mais les musiciens sont tout sauf manchots et savent nous donner de quoi nous dynamiser de bon matin. Riffs typiquement Metal-Hardcore avec un soupçon de Néo, solis très techniques bien que peu utiles, guitares grasses et massives en dépit d'une production extrêmement bancale, on peut headbanguer sans problème! Mais il n'est pour l'instant pas utile d'aller chercher plus loin dans les compositions : Psylence semble en rester au premier degré d'abord de sa musique, et malgré une approche technique imparable qui ne peut évoluer que dans le bon sens, il lui manque une motivation plus profonde et extramusicale, un message réel, pour donner à ses titres une dimension plus solide, d'où le rendu contestable malgré les qualités instrumentistes.

Ainsi, "Through Distorted Eyes" est le résultat d'un amour du Metal tout à fait honorable et perceptible, mais il manque à Psylence une maturité artistique relative à ce genre musical – d'autant plus qu'ils ont choisi une voix d'expression assez complexe, tirant sur le Hardcore et les plans psychédéliques – plus étoffée pour que leurs productions puissent passer le stade de l'amateurisme évident.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut