CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MALLEUS MALEFICARUM
Nothing left to fight for [ 2006 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 53.00 - Style : Black metal
Informations :Digipack Edition limited to 1000 copies
Interview :
Contact label : http://www.auramystique.com
Contact groupe : http://www.malleus-maleficarum.org http://www.myspace.com/malleustheband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 novembre 2006 - Chroniqueur : SEED OF PERVERSION
 

"Nothing left to fight for" est le troisième album de Malleus Maleficarum, groupe de black metal francais, autrefois signé sur Adipocère et qui m'avait fait une forte impression avec leur dernier opus nommé "Des bibles, des hymnes, des icones". Alors avec cette nouvelle galette beaucoup de choses ont changé. Tout d'abord le label, maintenant c'est dans l'écurie d'Aura Mystique que se retrouve le combo francais, ensuite changement de logo, changement de visuel, changement de style annoncé avec des incursions d'élements électro/indus.

Finalement, on se rend compte après écoute que la musique du groupe n'a pas tant changé que ca (comparé à ce que tout le reste le laissait présager). On a toujours à faire à un black metal varié et toujours avec la personnalité que s'etait forgée le groupe sur le dernier album. Pour ceux qui connaitraient les albums précédents les points de repère sont nombreux. Tout d'abord les riffs sont toujours dans la même veine avec des mélodies qui sonnent vraiment « Malleus Maleficarum », ensuite la voix reste toujours la même plutot rauque et grave, avec cette diction si particulière à Tamas, qui peut plaire ou pas ( en ce qui me concerne j'avoue que je trouve ca un peu répétitif mais au moins ca donne une personnalité aux morceaux). La batterie est toujours aussi efficace et impressionante. Et le niveau global est toujours plutot bon. En revanche ce qui a vraiment changé c'est le ton général de l'album. Alors que sur le precedent opus, regnait une ambiance vraiment hysterique et haineuse, ici on sent le groupe complètement blasé, avec des compos au tempos plus lents et des riffs plus lourds. En revanche les éléments electro/indus sont vraiment très discrets (mis a part sur la fin de « la perversion comme representation »).

Pour récapituler un peu, cet album garde la personnalité de Malleus Maleficarum, tout en evoluant assez distinctement. Cependant, sur "Des bibles, ..." le groupe avait réalisé un tres bon album et avait mis la barre très haute. Alors meme étant un fervent supporter des groupes qui évoluent, je dois dire que je suis un peu décu par la nouvelle mouture de M.M. Tout d'abord parce qu'il n'y a plus les hurlements glacants d'Ahriman et puis j'ai l'impression que le groupe tourne un peu en rond au niveau des mélodies (et que tout ce changement de visuel serait la pour faire passer la pilule un peu mieux...) Certains morceaux sont moins efficaces que d'autres. Tout cela au final donne un résultat assez mitigé. Mais ne crachons pas dans la soupe, cet album reste tout de même dans le haut du tableau au niveau qualité. La majeur partie des riffs sont tout de même très reussis et l'album est dans sa globalité assez immersif.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut