CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ANTAEUS
Blood Libels [ 2006 ]
(Durée : 41.42)
Style : Black Métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.season-of-mist.com/
Contact groupe : http://cyfaws.free.fr http://www.myspace.com/antaeusdpe
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 novembre 2006 - Chroniqueur :
 

Quand on parle de groupe de Black Métal Français et de précurseurs dans le domaine du reste, on cite bien souvent Antaeus dans les plus connus. Cela fait maintenant 4 ans, qu’Antaeus a sorti « De Principii Evangelikum ».
Quatre longues années pendant lesquelles après des changements de line up, Antaeus, dont le chanteur MKM, perfectionniste devant l’éternel, très autocritique envers son travail et jamais pleinement satisfait de ses enregistrements, ont pu peaufiner ce troisième album, sans se presser et en tirant les leçons des erreurs du passé.

Avec "Blood Libels" ce qui frappe tout d’abord, c’est le visuel, on voit tout de suite qu’il a été très travaillé autant que les textes qui sont toujours un élément important dans la musique du groupe. Du coup tout est assez élaboré, l’artwork est sublime et la pochette nous met tout de suite en conditions.
Puis on met la galette dans le lecteur et on rentre dans le vif du sujet. Le morceau « Rot » ouvre l’album et on pourrait dire la porte de l’univers d’Antaeus et de sa noirceur, puis rapidement arrive le deuxième morceau et là, c’est la déferlante. La vitesse du batteur nous fait comprendre que la machine est en marche et qu’elle va tout emporter sur son passage, en nous délivrant dès le début un blast ultra rapide et précis, les guitares sont efficaces, la voix de MKM apporte beaucoup comme toujours. Ce n’est pas étonnant qu’il soit souvent cité comme une des meilleures voix dans le domaine. Ce qui marque dès le début également, c’est la production. Le son est énorme et vraiment froid. Jamais Antaeus n’a eut un son pareil. Certains auraient pu s’attendre à ce qu’il soit Raw, mais ce n’est pas le cas, il n’a pas été enregistré dans une grotte, elles n’étaient pas disponibles, je rigole, lâchez ces pierres. Le son colle tout à fait au style du groupe et prouve qu’il n’a pas besoin d’être sale pour que les ambiances soient malsaines. La batterie a un son assez moderne et mécanique, la basse est elle plutôt en retrait, les guitares collent bien avec le reste tout en étant plus roots mais puissantes.

Au fil de l’écoute de l’album on s’aperçoit qu’Antaeus ne s’est pas contenté de nous livrer seulement un album brutal ou cliché mais plutôt une alchimie assez variée dans laquelle s’alternent les passages rapides, haineux et violents avec des riffs plus lents, des passages ambiants et des interludes glauques et dérangeants, composés par Bst de Balrog et Set le guitariste du groupe. On se rend vite compte que "Blood Libels" surpasse vraiment "De Principii Evangelikum".

Au final Antaeus nous livre un album profondément froid, sombre, malsain, les dénominations ne manquent pas, mais surtout particulièrement brutal, le plus brutal sûrement qu’ils aient réalisé jusque ici et qui exploite plus que jamais le nom de son style : «Black Métal».

Je trouvais pour ma part que les anciens opus du groupe n’étaient pas assez diversifiés, mais ici on n’a pas l’impression d’écouter tout le temps la même chose comme c’est malheureusement trop souvent le cas et les ambiances y jouent aussi pour beaucoup.
Antaeus, on le sait est un groupe (peux être même « le » groupe) qui ne laisse pas indifférent, on aime ou l'on aime pas, mais je conseille à tous ceux qui n’ont pas aimé les précédents opus, de laisser de coté leurs préjugés et de jeter une oreille à cet album, il vaut vraiment le coup.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR