CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FEAR MY THOUGHTS
Vulcanus [ 2006 ]
(Durée : 54.56)
Style : Metalcore/ Death Mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.centurymedia.com
Contact groupe : http://www.fearmythoughts.com http://www.myspace.com/fearmythoughts
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 décembre 2006 - Chroniqueur :
 

Apres un très bon « Hell sweet hell » l’année dernière, Fear My Thoughts revient cette année avec « Vulcanus » et attention ça va faire mal. En 9 années d’existence, nous en sommes au cinquième album des Allemands et c’est Jacob Hansen (Communic, Maroon, Hatesphere, Mercenary ...) qui est aux manettes pour un son typiquement Sweedish.

Loin de se conformer au style et de faire la même musique que tous les autres, F.M.T se détache de la scène Death métal mélodique (le style est censé être du Métalcore, mais ça n’y ressemble carrément pas) en proposant une alchimie entre rock 70’s, métal progressif, des parties de guitares dignes de guitaristes comme Satriani et autres, des emprunts Hardcore/ Néo dans de grosses rythmiques bien lourdes typiquement Allemandes et des parties électro comme on en trouve sur le Cloud Connected d’In Flames.
In Flames justement s’affiche dès le début comme un influence certaine, tout comme Dark Tranquility et F.M.T utilise bien entendu des éléments du style forcement apportés par les maîtres du genre. On s’attend tout d’abord à écouter un mix plutôt commun de ces groupes, mais ça n’est pas le cas du tout, le style est bien plus varié et on le comprends au fur et a mesure de l’écoute.
Les musiciens sont pour le moins excellents et toutes les parties regorgent de technicité et de feeling. Le groupe sait comment varier les ambiances, les parties sample/electro s’enchaînent sur des parties d’une lourdeur écrasante et sur des riffs scandinaves emplis de furie. C’est du bon, on se retrouve à vouloir réécouter certains passages ou morceaux plusieurs fois.

Les guitaristes apportent de la virtuosité et c’est la claque sur certains passages notamment les solos dignes de Guitar Heroes, on pourrait imaginer Steeve Vai guitare en main. Les harmonisations et les mélodies sont toujours bien trouvées tout comme les multiples arpèges et les envolés que le chant de Mathias vient sublimer. Car le bonhomme à du niveau c’est clair. Il alterne entre de magnifiques voix claires, des voix Black, Death et Death mélodique, toujours bien placés et intéressantes. Le batteur a le style qu’il faut pour la musique de F.M.T et vient nous balancer des break et autres passements de tom qui relèvent encore la complexité musicale des morceaux. On entend souvent la basse, pas moins technique que ses collègues, très présente dans le mix de Hansen.

La production de Jacob Hansen justement est tout simplement énorme, ça fleure bon le suédois bien lourd, les guitares sont ultra propres et hachées. Tous les instruments s’ajoutent pour redonner de la puissance et rien n’est en dessous, tout est toujours très audible. C’est vraiment ce qu’il faut à F.M.T pour qu’ils expriment toute la variété de leur musique.

Je n’avais pas eut une aussi bonne surprise dans le style depuis la découverte de l’énorme Mors Principium Est. Amateurs de Death Mélodique, cet album est pour vous, car c’est clair, c’est un des meilleurs albums du genre. F.M.T a su trouver son son (non pas Véronique), dans cette scène assez chargée de groupes de qualité. L’année 2007 commence fort.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FEAR MY THOUGHTS - Isolation

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR