CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SATANIC ANGEL
Raping Christ [ 2006 ]
(Durée : 29.00)
Style : Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.deadsunrecords.com
Contact groupe : http://www.satanicangel.tk http://www.myspace.com/satanicangel
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 décembre 2006 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

Pour sa seconde démo, Satanic Angel gratifie le public blasphémateur d’un artwork du meilleur goût et, il faut le dire aussi, particulièrement professionnel. La pochette du disque est très soignée, tout comme la présentation des textes et les photographies qui les accompagnent. Musicalement, c’est à un Death Metal assez original que nous avons affaire, ce qui ne suffira pas pour convaincre les fans du genre ou les fans d’extrême en général : « Raping Christ » est un disque décevant sous bien des rapports. Voyons cela de plus près.

Le premier titre commence, on entend des pleurs de bébé, celui-ci se fait apparemment exploser la tête au fusil, puis le premier riff commence. Sale, étrange, lancinant. D’ailleurs, un type de rythmique assez lent et mortifère s’avère récurrent, ce qui n’est pas sans rappeler l’esprit de certains groupes de Black atmosphérique. Mais, si cela peut vous rassurer, Satanic Angel n’a rien de Black : riffs gras, blast-beats très sauvages et maîtrisés (d’ailleurs, on peut sans mal saluer la prestation du percussionniste, très pro et très créatif), chant guttural, bref, la recette propre au Death Metal. Mais de nombreux autres éléments sont là pour démarquer le combo, pour le meilleur ou pour le pire !

A commencer par les très nombreux solos heavy (oui, heavy !), alternant entre parfum mélodique à rapprocher d’Arch Enemy (pour ne citer qu’une référence connue) et voie d’expression tortueuse plus conventionnelle dans le genre. Malheureusement, ces incursions instrumentales assez fréquentes sont loin de se montrer inspirées (« Blessed By The Curse ») et l’on regrettera que les morceaux soient aussi dispersés et mal agencés. A la limite, si la production avait été bonne, cela aurait pu passer avec plaisir, mais puisque le mix est catastrophique et que le son des guitares rythmiques est parfois inaudible, manquant de toutes façons gravement de puissance pour du Death, l’auditeur ne parvient pas à sortir de ce gloubli-boulga, de ce nœud de riffs bien trouvés mais absolument pas mis en valeur. C’est dommage, car Satanic Angel avait du bon à donner. Il est probablement l’unique groupe de Death Metal à inclure une plage entièrement atmosphérique sans que cela ne soit ridicule. Effectivement, les anglais ont un univers religieux blasphématoire que l’on parvient mystérieusement à ressentir, et la plage « Reflexion » se montre très à propos : piano, claviers d’ambiances et chœurs ésotériques, bref, tout cela n’aurait pas dépareillé sur un disque d’ambient gothique. Et ça fonctionne ! On avait compris que Satanic Angel n’avait pas pour volonté de jouer un Death complètement intègre et sans compromis dans sa démarche au sein de ses morceaux standard, ainsi l’on se prend au jeu et on accepte les règles du groupe : Death brutal et haineux, oui, mais aussi énigmatique et parfois triste.

Mais sur seulement 6 morceaux, et avec une production calamiteuse, « Raping Christ » ne peut absolument être perçu comme concluant. La recette et la personnalité du groupe se définissent un peu plus, mais sur un laps de temps bien trop court pour pouvoir le cerner et l’apprécier à sa juste valeur. On attend bien mieux pour la suite !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top