CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DAEMONLORD
Hellfire Centuries [ 2006 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 48.01 - Style : Black/Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.ketzerrecords.de
Contact groupe : http://www.daemonlord.com http://www.myspace.com/daemonlord1
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 05 février 2007 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

L'art Black Metal réserve parfois de bien belles surprises, on l'a vu très récemment avec le premier album des français de Vehementer Nos, mais il peut tout autant nous lasser, ou nous laisser complètement insensible. Malheureusement pour Daemonlord, groupe Espagnol officiant sur la scène extrême depuis un peu moins d'une décennie, son nouvel album fait partie de la seconde catégorie. Il va falloir se répéter encore, et encore, et encore. Daemonlord n'invente rien. Il ne fait que jouer un Black Metal très sale avec quelques très légères incursions de Death dans certaines rythmiques ou certaines appréhensions de la batterie, mais rien qui ne puisse jamais soulever l'intérêt.

Au-delà de quelques minutes d'un plaisir sincère, car oui, nous aimons le Metal extrême, on ne trouve pas grand-chose de vraiment fantastique dans ce "Hellfire Centuries". Il ne fait qu'exploiter les poncifs des deux genres les plus violents du Metal Extrême, pondant de bons riffs souvent accrocheurs, traitant des vocaux particulièrement haineux avec un grésillement abominable certes personnel et de bon effet, mais jamais la sensibilité ne se fait plus accrue. Alors que le Black se veut anti-conformiste, on se rend compte que les groupes comme Daemonlord ne font que perpétuer une tradition. Tradition souvent honorable, il est vrai, mais tradition et conformisme sont semblables sur bien des points. Triste de constater à quel point "Hellfire Centuries" est moyen. Moyen car sans originalité, moyen car complètement dévoré par sa volonté absolue d'intégrité, moyen car sans relief, ennuyeux en dépit de son énergie car répétitif au possible. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir tenté quelques plans un rien surprenants. Le titre "Ancient Goddess Of Lust And Battle" commence par de l'acoustique, simple et réussie, malsaine et crue au milieu de cette débauche diabolique, et le riff électrique en reprend la substance, beaucoup plus mélodique et efficace. Ce riff, qui a beau se répéter tout au long de la chanson, demeure vraiment intéressant malgré de sa facilité, et l'on aurait préféré que Daemonlord explore plus fréquemment de tels terrains sur ce nouvel album, avec une identité plus mélodique pas si éloignée que ça d'un Dissection en transe.

On aime le Black Metal, mais on l'aime intéressant, plus avant-gardiste, ou alors si obsédé par sa volonté d'intégrité qu'il en devient dément, donc génial. Daemonlord est un peu dubitatif. Son attitude est proche d'un groupe intègre, mais son traitement de la musique Black Metal est malgré tout trop lisse, trop monotone, et trop peu originale pour convaincre vraiment. On pourra passer de bons moments, d'autant que la sincérité est leur atout majeur – quelle haine ressort de "Hellfire Centuries" ! –, cela dit, l'album sera vite oublié…n'est pas Immortal qui veut !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut