CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ELHAZ
Malemort [ 2006 ]
(Durée : 51.56)
Style : Black dark
Informations :[ Inclus dans la compilation vol. 03 - Pavillon 666 ]
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.ravencircle.fr
Contact groupe : http://www.myspace.com/elhaz
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 février 2007 - Chroniqueur : AVALON
 

Il y a des régions ou parfois les traditions metal se poursuivent et font des émules... Ainsi en Savoie NEHEMAH a connu un vif succès ces dernières années et certains groupes certainement influencés par ce groupe ( et bien d 'autres ) continuent dans la voie du dark / black metal, obscur, froid et oppressant. ELHAZ est donc de ceux-ci.
Groupe formé en 2002, ils sortent après deux démo leur premier album et autant vous dire que les corbeaux savoyards excellent !

Cet album bénéficie d'un son et d'une production vraiment à la hauteur, peut-être même pour certains trop propre pour du black 'underground', mais qui pour moi signifie gage de qualité. Tous les instruments sont idéalement mis en valeur, avec un son clair et froid, très froid. Je parlais de Nehemah, mais leurs influences iront à mon avis jusqu'à du Burzum ou du Darkthrone. Leurs titres sont tous lents, avec cette impression de noirceur et d'obscurité permanente. La basse est sans doute l'instrument qui possède le plus de notes, et s'entend fort bien, donnant une lourdeur et dimension plus profonde. Les guitares elles, sont légèrement saturées, avec des riffs un peu récurrents, mais évidemment qui passent bien avec le style musical proposé, on ne demande pas ici de plagier Satriani...

Le chant quand à lui n'est pas envahissant, au contraire, il surgit et crie sa haine ici ou là. A vrai dire le premier titre " Cross the gate of demise " est un vrai bijou et ces titres lents et imprégnés d'ambiances ténébreuses vous hantent et vous submergent. Sur le second titre on peut noter des variations avec des choeurs et un tempo un peu plus élevé. Et ce chant carrément maléfique qui vous donne la chair de poule... Sur " Die lunar " , on entend au loin les corbeaux savoyards qui se fondent parfaitement dans la compo. Le groupe utilise également un synthé pour épaissir leurs ambiances et c'est ici aussi une réussite car fort bien utilisé, sans excès, en totale osmose avec le reste. Parfois un vent glacial vient perturber les cris des corbeaux, et c'est justement ces petites ambiances qui provoquent ce sentiment d'angoisse et de froideur. Le dernier titre " ci git Mallemort " fait plus de 13 minutes, entre atmosphères sombres, planantes et quelques blasts, un réel bonheur.

Que dire de plus... ce groupe si il continue dans sa lancée, va faire parler de lui en bien, c'est une évidence, et je ne peux que vous conseiller vivement de jeter une oreille à ce petit bijou de black / dark qu'il est conseillé d'écouter toutes lumières éteintes... Superbe !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top