CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AGNOSYS
Equilibrium [ 2004 ]
(Durée : 26.39)
Style : Black/ Death Progressif
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.agnosys.net http://www.myspace.com/agnosys
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 février 2007 - Chroniqueur :
 

Et bien voici une demo comme il n’y en a pas souvent. Sortie en 2004, « Equilibrium » est la deuxième demo d’Agnosys, après une première sortie en 2002 sous le nom d’« Amalek » et intitulé « Inner desolation » et quand on voit la pochette, déjà on est impressionné, et l’on se demande si c’en est bien une. Ce n’est pas moins que « Christophe Szpajdel » qui signe l’artwork. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, « Christophe Szpajdel », est seulement celui qui a fait des logos et visuels pour « Emperor », « Zyklon », « Naglfar », « Behemoth », « Immortal », « Dark Funeral », « Darkthrone », « Dissection » par exemple, rien que ça.
L’écoute nous achève dans notre étonnement et du coup j’ai du mal à chroniquer « Equilibrium » comme une demo, tellement elle rivalise avec un grand nombre d’albums de qualité. 4 titres pour 27 minutes, mais quels titres.

Dès les premières notes, on le sait, la technique et le son sont là et bien là. Les guitares nous assènent de parties vraiment inspirées et techniques, de leads ravageurs omniprésents, d’arrangements qui font très Dissection, dont on relève clairement l’influence, tout comme celle d’Opeth d’ailleurs. Le batteur est bien en place et ses parties sans êtres débordantes de technique, collent parfaitement et sont très bien joués. Son style me fait un peu penser à celui du batteur d’« At the Gates » sur « Slaughter of the Souls ». Le chanteur alterne entre voix Black et Death d’une grande qualité. J’ai vu qu’il avait quitté le groupe, c’est bien dommage, Agnosys perd là un membre important. Un piano fait son apparition sur le morceau éponyme, pour de fort belles parties qui donnent une ambiance pour le moins mélancolique.
Musicalement Agnosys évolue dans un style qui mélange le Death et le Black Metal et que l’on pourrait qualifier de progressif. Un coté Death mélodique et technique est présent également et les morceaux ont des structures très progressives elles aussi.
Les riffs s’enchaînent vraiment bien sans aucunes cassures et les alternances mid tempo, parties lentes donnent une vraie dynamique aux morceaux.
Sur « Beyond time », les guitares nous mettent une grosse claque avec un magnifique passage ultra lourd digne d’un « Paradise Lost » ancienne période ou d’un « Swallow the Sun » qui part dans une envolée épique splendide.
L’album a été enregistré au studio « Hybreed », donc gros son et grosse qualité. Les guitares sont propres et puissantes, la batterie parfaite. La production est vraiment impressionnante pour une démo.

A la vue d’une telle réalisation, on attend avec impatience un premier album qui tarde vraiment à venir, harcelez le groupe pour qu’il se dépêche de nous donner un successeur à cet excellente galette. Je suis estomaqué par la qualité de cet album, oups demo. Procurez vous vite « Equilibrium » qui coûte à peine plus cher qu’un sandwichs grec. Et oui il vaut mieux avoir les oreilles comblées et le ventre vide, vous ne croyez pas?





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR