CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BLOOD STAIN CHILD
Idolator [ 2006 ]
(Durée : 39.30)
Style : Thrash mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.dockyard1.com
Contact groupe : http://www.bloodstainchild.com http://www.myspace.com/bloodstainchildmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 février 2007 - Chroniqueur :
 

Formé en 1999 sous le nom de Visionquest, Blood stain child s’est fait connaître du grand public japonais en 2001 quand ses chansons ont servi de générique à deux gros rendez-vous du catch nippon. Fort de cette reconnaissance, BSC a ensuite sorti deux albums, "Silence of northern hell" (2002) et "Mystic your heart" (2004).

La première chose frappante avec BSC est son obstination à refuser son identité. La pochette précise en effet à trois reprises que malgré sa nationalité japonaise, le groupe a toujours eu un son européen. Tout le monde n’est pas raciste, les cd de l’étranger sont évidemment les bienvenus. D’un point de vue musical, le troisième album de BSC, "Idolator", est un curieux mélange entre Thrash, spécialité effectivement européenne, et musique électro voir dance par moment. Le groupe a également fait la part belle à la mélodie sur son nouvel album, ce qui donne un aspect très émo à "Idolator". Les chansons sont évidemment truffées de solos - thrash oblige- bien réalisés dans leur ensemble. Le mixage est quant à lui parfaitement réussi, un pari qui n’était pas évident puisque les guitares et l’électronique sont indépendantes et forment une musique multicouche.

Concernant les voix, le chant est complet et bien adapté à la musique du groupe. Pour les parties Thrash, majoritaires dans "idolator", Rio en profite pour hurler à la mort. Certains passages plus death-métal sont agrémentés d’une voie rauque efficace. Enfin, le groupe a profité de ses incursions mélodiques pour ajouter du chant clair. Les refrains rappellent d’ailleurs étonnement les génériques de manga qui ont bercé notre enfance, revus à la sauce métal. En revanche, on a du mal à discerner les chansons surtout au début de l’album. "Idolator" est un bloc compact de thrash mélodique, qui reste délicat à écouter d’une traite. De plus, le chant, bien réalisé dans son ensemble est parfois un peu trop désorganisé. Les parties claires se confondent par moments avec un chant beuglé, ce qui n’aide pas à se repérer sur les différents passages des chansons.

Que Blood stain child se rassure, être japonais n’est pas une honte! Vous êtes volontiers conviés à venir fouler la terre européenne pour y déverser votre thrash mélodique. Beaucoup l’apprécieront, j’en suis sûr.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
BLOOD STAIN CHILD - Mozaiq BLOOD STAIN CHILD - Epsilon

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR