CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CLOUDS
Legendary demo [ 2007 ]
(Durée : 41.18)
Style : Rock/punk/psychédélique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.hydrahead.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/cloudsrock
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 février 2007 - Chroniqueur :
 

"Legendary demo" est le premier album du combo américain Clouds. Cependant il ne part pas de rien puisqu’il a en son sein Adam McGrath, le guitariste de Cave In, groupe qui sévit dans le monde du rock’n’roll depuis déjà dix ans.

Clouds est un groupe des années 2000, qui joue comme ceux du ceux du siècle précédent. Sa musique garage renoue avec les plus vieilles traditions du rock’n’roll, de Led Zeppelin à Jimi Hendrix, en pensant par les Sex Pistols. Mais Clouds a également l’avantage de ne pas se cantonner à un seul style, il accumule tout ce qui à fait la richesse du rock’n’roll depuis des décennies, pour nous rendre un bijou d’éclectisme.
"Legendary demo" démarre avec "New amnesia" et "Pressure", deux titres très rock’n’roll, péchus et désorganisés. Les larsens fusent par milliers sur des rythmiques entraînantes tandis que Q s’amuse comme un fou derrière ses fûts. Les plages 3 et 4, "Live it for now" et "Party Grunge (PG)" sont elles résolument tournées vers le punk. Le bordel ambiant est parfaitement géré, comme sur les autres titres, et au lieu de ressembler à n’importe quoi, le résultat est très rentre-dedans. On continue avec "Moutain jim", une chanson plus proche de la musique psychédélique. Retour au rock’n’roll avec "Guardin eyes", qui apparaît plus aériens que les autres titres de l’album. On sent que Jim et Adam prennent du plaisir à laisser sonner leurs guitares pleines de distorsions. L’avant-dernier titre, Magic hater, est révélateur de l’indécision qui règne au sein de Clouds. Le titre commence par du punk, mais au bout de trente secondes, les guitares sont coupés et le groupe retourne à nouveau vers le rock des années 70, majoritaires sur le disque.

"Quartulli dub" et son dub psychédélique viennent trahir le reste de l’album. Le titre s’inscrit dans une logique beaucoup plus moderne que les autres avec l’utilisation d’effets en abondance. Mais il reste difficile de critiquer le groupe pour ça, tant ce nouveau rebondissement de la Legendary demo est magnifiquement orchestré.
Clouds a opté pour un son d’époque, très crade qui lui fait amplement mérité son statut « garage ». Il s’adapte aussi bien au punk qu’au reste et propose une alternative intéressante au dub-électronique trop synthétique sur "Quartulli dub".
Mais plus que tout ça, le son sali de Clouds est essentielle à la "Legendary demo", car c’est ce qui la rend authentique.

La musique de Clouds n’est peut-être pas une révolution, mais en tout cas une très bonne surprise. "Legendary demo" est un disque très bien maîtrisé qui nous refait plonger avec plaisir dans les entrailles du rock’n’roll.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR