last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine MORS PRINCIPIUM EST - Liberation=Termination [ 2007 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
(35.46) | Death Mélodique
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.listenable.net
Contact groupe http://www.morsprincipiumest.com http://www.myspace.com/morsprincipiumestmyspace
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 25 février 2007
Chroniqueur :

Oh joie, le jeune et meilleur groupe de Death Métal mélodique aux yeux de beaucoup de monde, moi inclus, MORS PRINCIPIUM EST, est de retour et ce nouvel album aura la difficile tache de succéder � un excellentissime « The Unborn » parut en 2005, album dont il n’y avait pas grand-chose � jeter. La réédition du premier album des finlandais, « Inhumanity » paru entre temps chez Listenable également aura fait patienter ceux qui ne l’avaient pas acquis précédemment.
Liberation = Termination sera-t-il a la hauteur de nos attentes ? La question est posée et nous allons y répondre en disséquant cette nouvelle galette venue du nord.

Après la très courte intro de 25 secondes d’« Orsus », on commence fort avec « The oppressed will rise ». La musique part � fond, le chanteur arrive avec un excellent effet de panoramique sur la voix, un riff puissant typique de Mors Principium Est laisse la place � un lead mélodique accrocheur, lui aussi caractéristique du style du groupe. Mais surtout la claque, c’est le son, c’est aussi bluffant que sur « The Unborn ». J’ai rarement entendu une telle production, c’est tout simplement hallucinant, le son des guitares est énorme, la batterie vous atomise la tête et le chant n’est pas en reste avec en plus un chanteur toujours aussi bon, inspiré et bien placé. Rajoutez � cela les samples électro plus ou moins présents selon les morceaux et vous avez une belle grosse tuerie sonore.
Plutôt que de nous proposer une copie de « The Unborn », les Finlandais ont su évoluer avec notamment un coté plus alambiqué, plus technique et plus électronique. Le 3eme morceau « The animal within » nous laisserait d’ailleurs penser que l’on a un nouveau tube du « dancefloor », avec son excellente intro électronique agrémenté de voix féminines, toujours présentes dans cet album et utilisées avec autant de parcimonie que sur le précédent. Le tube Dance ne dure pas bien longtemps, le gros son arrive vite l� dessus pour un nouveau carnage. On se dit déj� que l’album va être vraiment bon et les autres titres nous le confirmerons. « Finality » est l’exemple du morceau que l’on va réécouter en boucle en chantant le refrain accrocheur typique stade de foot. Les riffs de « Cleansing rain » font très « Dark Tranquility » surboosté � la sauce « Mors Principium Est ». La courte instrumentale « Forgotten » est plus ambiante et posée avec de beaux riffs mélodiques et des lead sobres mais techniques, emplis de feelings. Ça repart pour le carnage sur « Sinners defeat », orné d’un excellent break avec un piano qui se partage la vedette avec un riff électronique sur lequel vient se greffer des guitares bien lourdes.
« The distance between» est plus lente, avec un coté plus Doom, le chanteur nous gratifie une nouvelle fois d’un excellent refrain. Reste «It is done » puis le morceau éponyme de l’album « Terminal_liberation » et la pièce musicale se termine sur une nouvelle instrumentale « Lost beyond retrieval », beaucoup plus calme, avec son ambiance énigmatique et ses solos Satrianesques. C’est déj� fini? Et bien oui, mais ce n’est pas grave, on va le remettre, car je peux vous assurer que vous allez l’écouter et le réécouter jusqu'� le connaître par cœur. Quand on a commencé on ne peut plus s’arrêter.

Cet album est au final aussi bon que son prédécesseur, c’est difficile � un certain stade de confirmer, avec cet album c’est chose faite. Espérons que le départ du compositeur, Jori Haukio, ne pénalisera pas le groupe.
Je repars écouter Liberation = Termination, vous ne devriez pas déj� être parti l’acheter ?



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
MORS PRINCIPIUM EST - AFM Records

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
COVEN [Lyon - 69] > 24-07-2019
COVEN [69] 24-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : FOLSOM
FOLSOM (31)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours