last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine WHERE ANGELS FALL - Illuminate [ 2007 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
(56.11) | Goth métal
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.edgerunnermusic.com
Contact groupe http://www.whereangelsfall.com http://www.myspace.com/whereangelsfall
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 07 mars 2007
Chroniqueur : S.Y.L.

La petite drôlerie musicale du jour vient de Norvège. Patrie du black métal il y a quelques années, ce charmant pays voit actuellement son panorama musical varier et de nombreuses formations à dominance gothic métal en émergent, dans la lignée de Theatre of Tragedy ou encore Tristania. Where angels fall suit alors la voie tracée par ses prédécesseurs avec son premier album « Illuminate ».

Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, il ne suffit pas de mélanger une tonne d’éléments sonores pour produire quelque chose d’original ; le résultat qui en découle est souvent inaudible ou comme c’est le cas avec « Illuminate », à un mélange d’éléments déjà entendus par ci par là. Des chœurs et des symphonies très Tristania (4. « Dies irae »), des arrangements calqués sur Theatre of tragedy (5. « Shining path ») confèrent à Where angels fall une identité musicale mal définie. Les norvégiens misent visiblement sur le contraste entre les gros riffs et la voix de leur chanteuse, aux longues nappes monotones ; le résultat en est malheureusement des compositions étonnements molles malgré de grosses rythmiques, ce phrasé ennuyeux, très éthéré et manquant d’articulation aplanissant effectivement très rapidement le relief et oriente plus l’oreille vers un appel entre grands cétacés. Pour faire « gothic », il était donc aussi nécessaire d’ajouter d’inévitables mélodies à trois notes au piano et un brin de violon, qui là encore contrastent (décidément) avec les apports électroniques tirés d’un mauvais jeu vidéo (comme sur 2. « The game »).
La technique générale reste basique et l’on peut déplorer par exemple l’absence de guitares solistes, mais "Illuminate" bénéficie toutefois d’une production excellente et d’un mixage de qualité procurant un son très net et volumineux au niveau de chaque instrument. Quelques titres tentent de sauver la mise comme « Edge of sanity » au rythme plus enlevé (dommage pour l’effet voix artificielle) ou « The Falls embrace » plus posé en mélodies (classique).
C’est d’ailleurs dans les parties plus calmes que Where angels fall se révèle plus à l’aise, la douceur restant de loin préférable au mélange de tous les éléments utilisés.
Beaucoup de voies sont plus testées qu’explorées sur Illuminate, un album révélant un groupe à la recherche évidente d’un style et pour le moment encore peu convaincant.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ZOMBI RIOT [Vernouillet - 28] > 12-10-2019
ZOMBI RIOT [28] 12-10-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours