CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DROP DEAD GORGEOUS
In Vogue [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 41.32 - Style : Metalcore / Emo
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.suretone.com
Contact groupe : http://www.dropdeadgorgeousrock.com http://www.myspace.com/dropdeadgorgeous
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 mars 2007 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

Comme je vous comprends, metalleux de toutes sortes, quand vous dites que vous exécrez ce que l’on appelle « emo ». Comme je vous comprends ! C’est devenu tellement banal, tellement, médiocre, sans aucun effort de renouvellement, sombrant toujours dans des abîmes de mièvreries musicales indicibles. Et franchement, aucun d’entre nous ne peut réellement vouloir s’immerger dans un tel domaine ! On a le choix entre la branche emo-pop représentée entre autres par Amber Pacific, et la branche plus axée Metalcore avec It Dies Today ou Silverstein. Pas grand-chose d’autre, finalement : toujours la même thématique dans les paroles, le même engagement dans la musique, les mêmes terrains mélodiques revisités encore et encore…comment peut-on adhérer, franchement ? Comment ? Oh, je ne dis pas que la musique de Drop Dead Gorgeous va radicalement changer votre vision de l’emo et du metalcore, il ne s’agit que d’un seul groupe parmi des centaines, qui, en plus, n’a rien de spécialement transcendant. Mais quand même…parmi tous ces groupes qui sonnent tous pareil, il en fallait quand même quelques uns de positivement qualifiables. Drop Dead Gorgeous est incontestablement de ceux-là !

Comme vous l’avez sans doute compris, nos petits mécheux américains font partie de la branche Metalcore de l’emo (désolé pour ceux qui détestent les étiquettes !) : comprendre que vous allez en avoir pour vos tympans ! Drop Dead Gorgeous, ça avoine sévère la plupart du temps : les gros riffs sont ultra lourds et gras, servis par une section rythmique rapide et emphatique, portés par un chant souvent hurlé dans la grande tradition screamo (hurlements effrénés et incontrôlés très aigus) et parfois merveilleusement mélodique et gracieux. Bon, on a compris que c’était quand même assez épicé, ok. Mais finalement, un certain nombre de groupes donnent dans le genre, alors que fait Drop Dead pour se démarquer ? Pour commencer, son engagement dans sa musique est démultiplié : ces gars-là sont des malades, leurs compos sont peut-être incroyablement bordéliques, il n’empêche qu’elles respirent la sincérité et la rage et la production met en valeur cet aspect important de leur personnalité. Ensuite, le groupe a recours à un clavier, utilisé…à la perfection ! En effet, de nombreux passages au piano, alternés avec leur screamo/metalcore épileptique, accentuent la richesse des atmosphères et la belle mélancolie de l’ensemble. Par ailleurs, ils se distillent sur la totalité de l’album en nappes atmosphériques particulièrement bien mixées et intégrées qui confèrent une grâce et une finesse incroyable aux sonorités. La chanson « Knife Vs Face : Round 1 » est vraiment sublime, avec un refrain chanté ultra efficace et repris en piano/voix à la fin. On apprécie d’ailleurs le côté aléatoire structurellement parlant, empêchant la monotonie de s’installer, d’autant que la durée relativement courte de l’album favorise son impact et la facilité de son ingestion.

Bref, vous l’aurez compris : sans changer le monde de la musique, Drop Dead Gorgeous est très convaincant sur ce premier album et affirme déjà une forte personnalité qui ne demande qu’à se développer. S’il n’arrive pas à la cheville des grands groupes screamo tels qu’I Would Set Myself In Fire For You (il ne prétend peut-être même pas jouer dans la même cour), il permettra sans doute aux fans d’emo de découvrir quelque chose de plus original et de plus intense que ce qu’ils ont l’habitude d’écouter. Un plaisir certain se fait ressentir à l’écoute de « In Vogue », on ne se prend pas la tête et on ressent parfois de vraies belles émotions, ce qui est déjà un bon signe. Vivement la suite !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut