CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SOLSTICE
Lamentations + New Dark Age + Halcyon [ 2007 ]
(Durée : 3x75.00)
Style : Epic Doom
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.sureshotworx.de
Contact groupe : http://www.miskatonic.cc/band_sol.html http://www.myspace.com/solsticeenglander
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 mai 2007 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

Une dizaine de Doomsters paumés dont je fais partie trépigne déjà de joie, d’impatience et de nostalgie. Non, ce n’est pas le retour de Solstice, et nous le savions tous. Nous le déplorons, car il faut savoir que Solstice constitue l’un des plus grands groupes d’Epic Doom ayant jamais joué sur cette confidentielle scène musicale. Au même titre que Candlemass, Cathedral ou Reverend Bizarre, Solstice a marqué le monde du Doom en développant un univers personnel, à la croisé de l’épique, du païen et du religieux.

Sure Shot Worx remet aujourd’hui sur le circuit les trois principales sorties de ce groupe culte, à savoir les deux albums « New Dark Age » et « Lamentations » ainsi que le EP « Halcyon » : ces sombres perles agonisantes se voient entièrement remasterisées, tout en conservant leurs essences brutes d’un Doom épique organique évidemment très marqué par le Heavy Metal. Si le simple fait d’une ressortie s’avère déjà grandiose, Solstice ayant beaucoup à apporter aux fans de Doom qui souhaiteraient accéder ou redécouvrir un classique du genre, l’intérêt ne s’arrête pas là. Chaque album est agrémenté de pistes bonus jamais sorties jusqu’alors, soit des morceaux inédits, soit des reprises. « New Dark Age » se voit complété par une reprise de la vierge de fer (« The Prophecy ») et de Trespass (« Stormchild »). « Lamentations » jouit de trois inédites qui raviront les férus du groupe : « Last Wish », « The Man Who Lost The Sun » et « Ragnarock ». Sur le mini « Halcyon », c’est la totale : on y retrouve la totalité de la démo du groupe « Drunken Dungeon Sessions » sortie en 1997, une démo inédite et une reprise du cultissime « Solitude » de Candlemass.

Ceux qui n’ont jamais entendu parler de Solstice doivent le savoir pour avoir une idée plus claire et conclure si oui ou non ils sont intéressés par leur musique : ce Heavy Doom est bien évidemment très éloigné de l’école Doom contemporaine Doom/Death mélodique, et les fans du old-school à la Candlemass ou Solitude Aeternus seront ravis. Ils auront à la fois à portée d’oreille les poncifs d’un Doom épiqué et heavy lourd et sépulcral, mais aussi la démarche à forte identité païenne qui fait toute l’unicité de ce combo.

En conclusion, les amateurs de Heavy Doom sont chaudement invités à découvrir Solstice, et ceux qui aiment déjà et qui possèdent déjà tous les albums gagneront à obtenir les raretés et reprises qui ont été insérées sur chaque album.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top