CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SAURON
The Channelling Void [ 2007 ]
(Durée : 44.03)
Style : Brutal Black Métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.carnalrecords.se
Contact groupe : http://www.saurondeathsquad.com http://www.myspace.com/saurondeathsquad
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 mai 2007 - Chroniqueur :
 

Trois ans après « For a Dead Race », « Sauron » sort ici un nouvel album, le troisième, « The Channeling Void ». Les Hollandais au nom issu d’un livre méconnu traitant d’étranges personnages et de bijoux, ont commencés en 1996 et pratiquent malgré ce que l’on pourrait croire, un black métal sombre et violent, dans la même veine que « Cirith Gorgor ». Notons que « Sauron » a tout de même tourné avec « Carpathian Forest » et « Destroyeur 666 » après son mini CD puis avec « Satyricon » à la sortie de son premier album, que la presse avait à l’époque accueilli avec éloges. La dernière apparition du groupe remonte à 2006 avec la participation au « Tribute From the Hordes to Bathory ». C’est « Carnal Records » qui sort cette nouvelle réalisation dont nous allons parler maintenant.

Cet excellent « The Channelling Void » contient huit titres denses, froids et emplis de noirceur et ce qui est sur dès le début, c’est que « Sauron » sais envoyer la sauce et du coup c’est brut, violent, intense et rapide. Pas de répit, « Sauron » est ici pour tout atomiser sur son passage. Les parties de blast surboostés s’enchaînent assez bien avec des parties plus ambiantes, mais le maître mot reste la puissance et la vitesse tout de même, pas de longs passages lents ou mid tempo. « Sauron » sait et c’est sa force proposer quelque chose de rapide et violent sans lasser, on écoute avec plaisir tous les titres de cet album et on en redemande une fois la galette terminée.
Certains passages sonnent plutôt classique mais c’est toujours intéressant mélodiquement et les Hollandais ne sont pas en reste niveau technique. Le batteur est assez impressionnant de par sa vitesse supersonique, il place de bons breaks et les guitares sont puissantes et violentes à souhait. Tout le monde est bien en place, pas de soucis, ici on pratique le Black Métal à haut niveau.

Comme je le disais précédemment, le style se place dans celui de « Cirith Gorgor », un black métal ultra rapide sans concession qui vous fera bouger la tête comme un épileptique. La hollande n’est décidément pas que l’autre pays du fromage et des cigarettes qui font rire.
Les parties de chant sont quand il le faut ultra malsaines, le chanteur sais varier sa voix selon les passages et ses placements appuient parfaitement la musique. Sa voix black est très bonne et tout a fait adaptée, bien meilleure que sur l’album précédent dans lequel elle était assez étrange, surprenante même.
La production est elle aussi bien meilleure que sur l’album précédent, puisqu’elle manquait de puissance avec une voix et une caisse claire bien trop en avant. Ici tous les instruments sont à leur place et la puissance et la qualité du son sont là. Les prises son ont étés faites au Double Noise Studios (Hollande) et c’est le Necromorbus Studios (Suède) qui s’est chargé du mastering.

Fans de black métal malsain et brutal sans concession cet album est pour vous. Le brutal est à l’honneur en ce moment avec plusieurs bons albums sortis à la suite. Encore un album absolument pas pour fillettes. Ceux qui veulent de la violence vont être servis.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top