CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AGHORA
Formless [ 2007 ]
(Durée : 70.48)
Style : Métal progressif
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.season-of-mist.com
Contact groupe : http://www.aghora.org http://www.myspace.com/aghora
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 juin 2007 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

Aghora ? si ce nom ne vous dit rien ? et bien sachez en guise d’introduction que le groupe se compose entre autre, d’anciens membres de Cynic et de Death, tout simplement. Si ce nom ne vous dit rien, ne vous attendez tout de même pas à une reformation death métal du groupe légendaire du même nom. Aghora évolue effectivement dans un tout autre registre : un mélange subtil de métal progressif aux fortes influences jazzy…étrange, mais au combien passionnant !

Mon dieu, mais d’où sort cet album ? quel est ce son ? pouvez vous seulement imaginer la combinaison de jazz, métal progressif façon death, d’ambiances orientales et d’un chant féminin pur à en faire pâlir Anneke de The Gathering ? non non bien sûr, la combinaison est impossible à imaginer, mais pourtant bien réelle. Le talent se fait en premier lieu ressentir à la basse (mise en avant par de nombreux solos gigantesques), où officie un très grand maître du tapping, et derrière les fûts, au rythme sans cesse changeant, variant d’un frapper « pinceau » à de sérieuses attaques de double. Les très lourdes rythmiques viennent imprimer des parties alternatives limite death très travaillées, s’arrêtant au profit de mélodies guitares. Les solos cristallins virtuoses tombent miraculeusement du ciel…et cette chanteuse…si pure, et envoûtante…Alors que d’autres s’empâtent dans des styles vu et revus, Aghora développe avec Formless un son unique et totalement nouveau, au niveau technique exceptionnel, et à l’orchestration parfaite. Ajoutez avec ceci un soupçon d’inspirations orientales (« Garuda », avec percussions), c’est monstrueux d’ingéniosité. Les titres s’achèvent brutalement et laissent l’oreille orpheline pendant quelques secondes, avant d’assister à la naissance d’une nouvelle émotion ; mais que peut-on reprocher (pour jouer les tatillons) à Formless, si ce n’est un son très clair de la batterie et une durée globale peut être un peu longue, certains titres n’étant en effet pas facile à assimiler (notamment le « Formless » de 12minutes, ultra syncopé).

Mieux vaut donc avoir des oreilles déjà bien entraînées au métal progressif pour pouvoir goûter pleinement aux délices de "Formless", une réalisation entraînant la musique sur de nouvelles et très hautes sphères métaphysiques.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR