CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MINOTAURI
Ii [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 49.42 - Style : Doom Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.firebox.fi
Contact groupe : http://minotauri.not4free.com http://www.myspace.com/minotauri
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 05 juin 2007 - Chroniqueur : EVIL PRIEST
 

Quoi de plus ultime, que dis-je, dantesque, pour un groupe de Doom traditionnel venu du Grand Nord que d’atteindre le sommet de sa carrière après sa mort … ? Et oui, comble du concept, logique du style poussée jusqu’au bout, MINOTAURI n’est plus depuis la fin 2006, et pourtant son dernier album vient juste de sortir sur Firebox Music. Il faut bien avouer que sans retards propres aux négociations inhérentes à l’industrie du disque, cet album aurait dû voir le jour lors du dernier concert de MINOATURI, en novembre 2006, sur ses terres natales de Finlande, en compagnie de Reverend Bizarre et de Spiritus Mortis …

Alors, pour tous ceux qui ne sont pas familiers avec MINOTAURI, c’est l’une des fiertés finlandaises du Doom Metal. En activité depuis plus de 12 ans, le combo est surtout connu des nostalgiques et de tous ceux qui ont la collectionnite aiguë du vinyle … Un groupe « culte » comme on les appelle … Leur style est à la croisée des pionniers du Doom (Pentagram, Saint Vitus …) et des plus occultes représentants de la NWOBHM (Witchfinder General, Pagan Altar).
Ecouter et apprécier MINOTAURI suppose un certain état d’esprit. D’abord, il faut cesser de faire de la modernité un concept référent. Il faut oublier les standards des productions actuelles et se replonger dans le son garage que pouvaient avoir les bandes magnétiques dans les années 80. Vous y êtes ? Le rituel peut donc commencer …

« II » est un album qui monte progressivement en puissance. Les premiers titres sont de bonne qualité, quoi qu’un peu classiques, et de morceau et morceau, l’intérêt grandit avec l’émotion que suscitent les chansons, de plus en plus poignantes.
Ainsi la plage d’ouverture « Hammer Of Doom » vaut surtout pour son refrain épique, c’est une bonne entrée en matière mais ça ne constitue cependant pas les minutes les plus mémorables de l’album. Ensuite, chanson après chanson, MINOTAURI démontre, avec son flegme si caractéristique, qu’il maîtrise vraiment bien son sujet. Tout est ici affaire de feeling. On a l’impression que l’unique objectif des musiciens est d’entrer dans une communion d’émotions avec l’auditeur ; et la potion sonore prend à merveille. Alternant lourdeur pachydermique et frénésie épique, MINOTAURI nous emporte au Valhalla et l’épopée se termine en apothéose sur « Doom On Ice » ; véritable monolithe de tristesse et de désespoir.

Vous trouverez peut-être des chroniques moins élogieuses que celle-ci … Ce n’est pas un parti-pris. Cet album m’a tout simplement touché, jusqu’au plus profond de ma âme.
Merci, Messieurs de Firebox, d’avoir pris le risque de sortir un album à titre posthume. Et quand bien même ce soit l’échec commercial, à mes yeux, la gloire artistique est ici totale.
Ce testament de MINOATURI est un chef d’œuvre de l’underground. Très certainement l’un des meilleurs albums de Doom traditionnel de l’année …




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut