CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MARILLION
Somewhere Else [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 52.07 - Style : Pop ambiant
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.intactrecords.com/
Contact groupe : http://www.marillion.com/ http://www.myspace.com/marillion
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 juin 2007 - Chroniqueur : AVALON
 

Oui, d’accord, pour certains MARILLION ne signifie rien, pour d’autres ce groupe n’a rien à faire dans un webzine metal rock. Mais il fut un temps, bien lointain certes, ou ce groupe était cité dans Hard rock magazine, avec des albums rock teintés metal progressif, tels leurs sublimes premiers albums « Fugazi « , « Script for a jester's tear », ou le sombre « Clutching at straws », qui mettra un terme à la collaboration du sieur Fish, pour des problèmes d’alcool.
S’en suit une seconde ère, avec un nouveau chanteur Steve Hogarth et une direction musicale beaucoup plus adoucie et progressive, pour ne pas dire pop light. Mais le groupe s’enlise, fait fuir tous les fans et malgré le dernier album « Anoraknophobia » qui tente d’innover, MARILLION déçoit encore et toujours.

Voilà leur tout nouvel album « Somewhere else ». Fan des premières heures, et étant très décu de leur période Steve Hogarth , le groupe tente sur cet album de réunir le meilleur d’eux même. On reprend les mélodies popisantes de « Brave », on met quelques guitares et un piano façon début de carrière, honnêtement même si on est très loin de la perfection et d’un intérêt général, les mélodies et instrumentations sont réussies. Mais voila, le chanteur fait retomber le soufflé avec sa voix insipide et ennuyeuse et du coup, tout l’album devient passable et sans saveur rien qu’à cause de cela. A la limite, cet album aurai fait un sublime album instrumental progressif sans le chanteur qui devrait se reconvertir dans un autre secteur. Non pas qu’il chante faux , mais son timbre particulier pourrait endormir n’importe quel insomniaque.

Encore un album raté qui devrait passer aux oubliettes, mais qui devrait être remboursé par la sécurité sociale en tant que somnifère ultra-puissant. C’est triste pour un tel groupe…




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MARILLION - Sounds that can’t be made


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut