CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EGGSHELL
Rebirth [ 2007 ]
(Durée : 18.44)
Style : Death/Hardcore/Metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/eggshellband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 juillet 2007 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

Intéressant que d'exercer la fonction de chroniqueur. Définitivement. Nourrir sa passion, la cultiver, la pousser plus loin, et permettre des réflexions sur la scène Metal, ou musicale en général. Chroniquer des disques prend tout son sens quand on tombe sur de jeunes groupes comme Eggshell. Que faut-il faire? Les encourager, c'est certain, c'est grâce à eux que le grand héritage de la scène Metal extrême est perpétué, et il ne faut surtout pas prendre cela à la légère. Alors, que faire de l'indulgence? Les considérer à leur échelle? Les chroniquer comme s'ils étaient Iron Maiden? Ça n'aurait pas de sens. Parlons d'Eggshell en tant qu'Eggshell, groupe de Metal débutant qui nous présente ici un premier EP (bien) autoproduit qui ne peut donner envie que d'une chose : les pousser absolument à continuer.

Non, non et non, "Rebirth" n'est pas un EP sensationnel. Il est encore impossible de dire si ce premier témoignage musical presque embryonnaire est en passe de donner l'un des grands groupes du futur. Pour l'instant, Eggshell reste raisonnable, sans trop renverser les esprits. Grosses rythmiques Hardcore/Death écrasantes, héritage probable d'Hatesphere et autres compagnons rouleaux-compresseurs, vocaux gras…c'est du Metal Extrême, du gros, du trivial, du qui-ne-rigole-pas. Mais Eggshell semble désirer plus que faire son petit bonhomme de chemin. Le combo tente l'innovation, et, miracle, est loin de se casser la gueule dans un genre qui a vite fait de trahir l'impardonnable maladresse. A ces gros riffs Deathcore et rythmiques lourdes s'ajoutent des passages électroacoustiques et chantés ("The Way", "Mhôpi") qui laissent entrevoir du nouveau pour la suite.

Bien sûr, pour l'instant, c'est encore un tout petit peu hésitant, pourtant, on ne peut que saluer l'entreprise qui donne un nouveau souffle à une scène Hardcore Metal stagnante et salace. Le chant clair est bien intégré, plutôt juste avec un timbre assez gracieux qu'il faudra travailler encore un peu, et ce souci de variété et de diversité est vraiment très appréciable. Les alternances électriques et acoustiques, on savait qu'elles étaient bien faites par des pros comme Opeth dans un style Death prog pur et dur, ou dans un Doom/death hérité de Katatonia. Ici, rien à voir avec cet univers-là, cependant les musiciens veulent varier les plaisirs et faire dire de nouvelles choses au Metal d'obédience Hardcore. Si les breaks sont longuets, si les changements d'univers restent trop soudains pour que l'on puisse adhérer complètement, "Rebirth" est là, bien là, et a les moyens de se faire entendre. Parce que le mixage est incroyablement bon pour une autoprod', parce que la technique est certaine, parce que le potentiel est évident.

Il faut maintenant travailler cette personnalité duelle entre agressivité et douceur, arranger la transition entre les deux facettes, et redéfinir ses objectifs. De cette manière, il n'y a aucune raison pour qu'Eggshell ne perce pas à grande échelle.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EGGSHELL - Passengers

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top