CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CHTHONIAN
Of Beatings And The Silence In Between [ 2007 ]
(Durée : 27.16)
Style : brutal Black/Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.woodcutrecords.com
Contact groupe : http://www.chthonian.info/ http://www.myspace.com/chthonianblackmetal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 août 2007 - Chroniqueur : ORPHANAGE
 

J’avoue. Je suis habitué à écouter de la musique violente. Ouais, le black brutal, je connais, merci. Mais alors là, premières notes de « Ill », avec de plus un volume légèrement trop fort…on frôle la crise cardiaque messieurs dames ! Parce que là, ça ne fait franchement pas dans la dentelle.

Allez. Chthonian, c’est du Black/Death brutal, sans fioritures, débarquant tout droit de Finlande avec un premier album sorti chez Woodcut. Un artwork soigné en matière cartonnée laisse présager une musique d’une certaine authenticité, et les pressentiments ne trompent pas. « Of Beatings And The Silence In Between », c’est de la haine musicale, ni plus ni moins. Et se laisser emporter par des riffs Black/Death destructeurs souvent traités par cette délicieuse aura funéraire que les fans de Dark Funeral plébiscitent sûrement, ça devient indubitablement jouissif. Libérer de pulsions meurtrières, sataniques, dépressives,…apanage cathartique d’un Metal toujours plus dérangeant, rapide et brutal que Chthonian appelle dans les règles de l’art. Personnalité ? Pas vraiment. Il suffit d’être fan de Belphegor ou Sulphur pour situer la chose. Riffs en acier, massif comme c’est pas permis ; mur de guitare, rythmique enlevée, non, carrément infernale. Blast, double grosse caisse, variations à ne plus savoir qu’en faire. Pour nous traîner dans la boue, nous faire du mal…et jamais on n’a été aussi consentant. On vient chercher sa raclée, quoi. Une bonne grosse raclée d’un Black/Death fait avec passion, maîtrise technique exceptionnelle…et, partons dans le délire de la particularité intrinsèque au sujet actuel : un véritable impérialisme sonore. Chthonian bénéficie effectivement d’une production à couper le souffle, incroyablement limpide, permettant aux saturations et aux vocaux de s’élever très haut, d’évoquer des incendies diaboliques particulièrement imposants. Les fans d’un Brutal Metal extrême et intègre devraient normalement trouver leur bonheur dans cette nouvelle sortie Black/Death – genre qui, au final, n’est pas si surpeuplé que cela, si je ne m’abuse –, pour peu qu’ils ne soient pas férus des productions salaces.

Il est vrai que l’intégrité est toute relative, et l’on ne sait que dire : un groupe se doit-il de privilégier la saleté sonore pour véhiculer avec une efficacité maximale son message noir et blasphématoire ? Ou bien peut-il lui aussi se permettre la grosse production afin de démocratiser son message ? A chacun de choisir sa vision des choses, bien sûr, Chthonian semble avoir choisi la deuxième.

Quoiqu’il en soit : bougrement efficace, bien fait, passionné, foutrement rageur et accrocheur, le premier album de Chthonian laisse envisager de belles choses pour ce groupe qui ne se prend pas la tête, empile les gros riffs et les mélodies ténébreuses en 27 minutes chrono, et exorcise littéralement l’esprit d’auditeurs transis d’admiration pour la force de la démarche.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR