CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RAINTIME
Flies & Lies [ 2007 ]
(Durée : 46.22)
Style : Death mélodique/moderne
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.replicarec.com
Contact groupe : http://www.raintime.com/ http://www.myspace.com/raintime
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 septembre 2007 - Chroniqueur : GOHR
 

Popularisé par Soilwork et In Flames le Death-métal moderne a fait de nombreux adeptes. Raintime est visiblement de ceux-ci d’où ce « Flies & lies » qui, sans mentir fait mouche (comme quoi dans le métal on a de l’humour). La musique des italiens bien qu’efficace n’a rien d’original (mis à part quelques aspects qu’il est essentiel d’aborder), ce n’est qu’un bon groupe du mouvement.

Précisons d’entrée que le principal atout de l’album est sa production en béton ce qui permet à Raintime de développer une ambiance prenante. Tous les éléments d’un Death-métal moderne et puissant sont là. Tout d’abord les guitares alternant violence et mélodies. Il est d’ailleurs bon de souligner la qualité des soli de guitares qui ne cherchent pas la vitesse et la surenchère technique mais qui cherchent plutôt à trouver la mélodie la plus prenante. Il en va de même pour la batterie tantôt agressive et tantôt plus en finesse (« Rainbringer » et ses nombreux plans intéressants). A l’écoute du clavier apparaît une autre facette du groupe, à savoir le Power-métal. Les claviers sont donc relativement présents et mélodiques et sont parfois même au premier plan, par exemple il arrive qu’ils dominent les guitares comme dans « Rolling Chance » où les celles-ci sont reléguées à la rythmique et le clavier à la mélodie. Cette originalité peut interpeler à la première écoute mais elle permet au groupe de se détacher un peu de l’image de « copier/coller » de In Flames que l’on serait tenté d’attribuer au groupe. Soit dit en passant, le chant n’y est pas pour rien puisque la voix claire sonne un peu comme celle d’Ander Friden, ce chant légèrement nasillard et formaté.
Néanmoins le niveau technique est là et la recette du groupe fonctionne mais quelque chose dérange tout de même un peu. Les titres sont tous écrits dans la même veine sans que certains se détachent réellement mis à part deux :« Matrioska » qui sonne beaucoup plus mélancolique et évidement la reprise de « Beat it » de Michael Jackson : un coup de maître. Contrairement à Children of Bodom qui se situaient dans le registre de la parodie en reprenant «Oops I did’it again » de Britney Spears, les italiens de Raintime semblent ici plutôt rendre hommage. Dans le fond cette reprise ne change pas trop de l’original en partie à cause du chant clair et du tempo qui n’est pas tellement accéléré.

Bref Raintime évolue dans le même univers que nombreux autres groupes actuels, mais parvient à produire une musique mélodique et intéressante. Ce qui fait la force de cet album sont sûrement la place du clavier ainsi que la prise de risque « Beat it ». Plus de prises de risques sont à souhaiter pour que le groupe devienne une référence. En tout cas un bon album.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
RAINTIME - Psychromatic

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top