CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AMENTHET
Ich, Der Gott [ 2007 ]
(Durée : 43.53)
Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 septembre 2007 - Chroniqueur : Decembre
 

Amenthet ou les débordements de l’autoproduction.
Première démo ou peut-être quinzième album de cet hypothétique one man band. Aucun site, aucun myspace, aucune info, ce projet tient apparemment à rester le plus mystérieux possible. Une question se pose alors assez rapidement, pourquoi vouloir se faire chroniquer ? Enfin soit.

La musique reste écoutable : une boite à rythme utilisée correctement mais sans plus, un son de guitare dont la nouvelle option « Realistic Sound Engine » de Guitar Pro n’a rien à envier, des claviers trop mis en avant par rapport au reste de la production et un chant lointain et brouillon qui fait très true certes, mais qui, par l’effet qui le suit tout du long, en devient vraiment agaçant. Revenons-en à ces claviers. De toute évidence, la personne qui est à l’origine de ce projet doit être claviériste avant toute chose, puisque ce qui est le plus appréciable dans la musique restent les parties claviers et ambiances. Les idées sont là alors pourquoi ne pas abandonner guitare, basse, batterie et chant afin de s’adonner à quelque chose de plus ambiant, néo-classique, indus et j’en passe … Si encore ce n’était pas en vogue en ce moment, on pourrait comprendre. Non pas que la « mode » métal doive dicter les compositions des musiciens, mais si on veut balancer un gros « fuck off » et être totalement marginal, autant rester mystérieux jusqu’au bout, s’amuser entre potes qui partagent la même vision et ne pas mettre sa musique entre les mains du grand public, surtout quand les gens qui vont la chroniquer ont le vitriol aussi facile que je l’ai …
Bref, le home studio ça a du bon dans certains cas, mais les gars, arrêtez de vouloir faire comme vos idoles, arrêtez les pistes de plus de 17 minutes qui sont totalement injustifiées, arrêtez de vous contenter de banque de son médiocres.

Amenthet a une fibre, c’est certain, qui gagnerait à être mûrie et débarrassée de ses éléments clichés, au profit d’une musique plus travaillée et avec un meilleur matériel !
Aura t-on droit à une suite ? Si tel est le cas, j’espère vraiment qu’Amenthet prendra une nouvelle orientation musicale. Sans rancune !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
AMENTHET - Edenkelheit

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR