CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine DANISHMENDT
Eaux-fortes [ 2007 ]
(Durée : 40.06)
Style : Noisecore/doom
Informations :
Interview :
Contact label : http://profile.myspace.com/architectofnoise
Contact groupe : http://www.danishmendt.com http://profile.myspace.com/danishmendt
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 septembre 2007 - Chroniqueur : GOHR
 

Un an après avoir sorti sa démo « L’homme est un animal qui a trahi… » Danishmendt revient avec son premier album « Eaux-fortes ». Bien que le style soit resté sensiblement le même, le groupe est parvenu à densifier son son et à plonger l’auditeur encore plus profond dans les abysses.
« Eaux-fortes » est le nom le plus approprié pour désigner ce nouvel opus car ce terme désigne de l’acide nitrique dilué à de l’eau, or, c’est bien dans un bain d’acide que nous plonge Danishmendt.

A l’image d’un Neurosis les tempos lents sont à l’honneur ainsi que les morceaux longs (sept titres pour quarante minutes). Au niveau des instruments, on observe une certaine similarité avec la précédente démo, comme le prouvent les riffs de guitare extrêmement lourds et gras. Se greffent à cet ensemble une basse tout aussi grasse et oppressante ainsi qu’une batterie martelant sans répit, il semblerait même des fois de façon quelque peu décousue, afin de renforcer le chaos sonore. Le chant quant à lui n’est qu’un hurlement de douleur noyé dans un déluge. Contrairement à leur dernier enregistrement, les structures semblent plus élaborées et la façon dont progresse la musique, au sein d’un même morceau, est telle que l’impact va croissant jusqu’à la fin du titre. Précisons que le côté métal de leur musique est davantage mis en avant que par le passé, avec des riffs plus construits, sonnant parfois de manière très Black-métal comme dans « Un autre jour » ou « Mise à nu ». Il est important de noter que le côté artistique de la chose a été très soigné avec des échos entre les titres comme « Un autre jour » et « Demain » où un thème revient, développé différemment. En tissant ces liens entre les morceaux, l’album gagne une force monumentale et apparaît comme un ensemble logique. On pourrait alors le comparer à une boucle où à une spirale, bref… un ensemble destructeur où règne un malaise total.

En conclusion Danishmendt reste égal à lui-même en allant encore plus loin. Un seul reproche toutefois : celui du refus d’utilisation de claviers. En effet, par certains moments des claviers pourraient être très efficaces pour surenchérir la puissance émotionnelle de la musique. Quoiqu’il en soit, « Eaux-fortes » est une belle réussite, d’autant plus que Danishmendt contraste pas mal avec ce qui est proposé en France l’heure actuelle, à suivre donc très attentivement.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DANISHMENDT - L’homme est un animal qui a trahi… DANISHMENDT - Un Passé Aride

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR