CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FARSOT
4 [ 2007 ]
(Durée : 42.31)
Style : Black metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.lupuslounge.com/
Contact groupe : http://www.myspace.com/farsotband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 octobre 2007 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

Froid – nuit – peur - quelle est cette onde glaciale que l’on ressent arriver ? le premier album de Farsot n’est plus loin, ne dites pas que l’on ne vous aura pas prévenu – mort – ressentiment – vous n’en réchapperez pas…Pour les true fans, découvrir Farsot n’est pas une affaire facile : 2 démos, et une apparition sur le tribute à Katatonia « December song »…voilà pour la présentation, place aux ténèbres…

Haine – la musique de Farsot possède - glaciale - malveillante – sublimée par un chant agressif et torturé (« Thematik : tod ») en allemand ; est ce la langue qui se prête tout particulièrement bien à l’exercice de style black métal (rappelez vous Eisregen) ? l’effet est en tous cas bien là et atteint pleinement son objectif. Austères – les compositions de IIII (4, pour les quatre thématiques de l’album : Haine, Maladie, Mort et Deuil) ne font pas dans le détail, guitares caractéristiques tranchantes, transitions mélodiques, fond sonore ambiant étrange, Farsot cherche le malaise…et l’obtient. Mort – obscurité - le message diffusé n’est assurément pas une parole de paix, s’immisçant dans les esprits, faisant ressortir l’aspect torturé de l’âme humaine. Voilà une description pouvant sembler bien « cliché » du black métal ? que nenni, les termes choisis ici s’appliquent on ne peut mieux à la musique de Farsot, la formation misant tout sur les ambiances dont la noirceur palpable ne laisse pas indifférent. Et toujours ce chant transperçant, ces titres de transition mystérieux mais qui créent une véritable cohésion entre chaque piste majeure, et le splendide final « Thematik : trauer », jouant entre mélodies, rythmes, guitares progressives, douceur et trépas, soit 20 minutes de pur tourment. Il est de notoriété publique que les fans de black métal ne sont pas les plus faciles à satisfaire, mais bien que n’officiant pas dans un registre « extrème » en terme de tempo, Farsot offre aux regards les différentes facettes d’un style musical qui a su évoluer.

IIII s’inscrit dans le cadre de ses albums porteurs d’un concept fort, se traduisant dans une musique originale, captivante et particulièrement frappante, voir plus, un album dont l’écoute ne laisse pas indemne, voir encore plus, un album donnant à réfléchir.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FARSOT - Insects

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR