CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MANNGARD
European Cowards [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 41.06 - Style : Extreme Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.candlelightrecords.co.uk
Contact groupe : http://www.manngard.net http://www.myspace.com/manngard
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 octobre 2007 - Chroniqueur : EVIL PRIEST
 

Un groupe à part pour une musique à part … Dans la biographie officielle de Candlelight, ils parlent de « sonorités organiques en réponse à toutes les réalisations stériles » que le reste de la planète peut proposer … Ma foi, c’est certainement vrai … Surtout au niveau de la production, beaucoup moins massive que sur les autres sorties actuelles, et laissant une place à chaque instrument et ne cherchant pas irrémédiablement de surenchère dans la violence et la brutalité. Premier point, positif, donc, pour un groupe qui prend le temps de faire et de dire les choses.

En ce qui concerne la trame musicale, MANNGARD nous propose un très honorable amalgame de Thrash, Death et Black, tout cela à la sauce nordique, bien entendu. Certains journalistes internationaux avisés osent même parler de Jazz ou de tout autres expérimentations sonores diverses et variées. Je serai plus prudent en disant simplement que c’est du Metal extrême bizarre, voire barré à certains moments, avec des idées qui fusent dans tous les sens. Citer des influences n’est pas chose aisée, car MANNGARD a, disons-le carrément, su trouver en à peine deux albums un style bien à lui. Deuxième point positif, car des groupes aussi originaux ne sont pas monnaie courante. En quelques mots, la recette de MANNGARD se résume à des parties acoustiques et des sons organiques dans un ambiance progressive survoltée et pas toujours canalisée (volontairement, cela va sans dire).
Là où j’ai un peu plus de mal, c’est quand Olav se met à chanter … C’est un avis strictement personnel bien entendu, mais je trouve la voix criarde et irritante au bout de quelques morceaux. Mais je vous conseille de vous faire un avis par vous-même car vous pourriez la trouver géniale. Les réactions sont rarement mitigées lorsque les chants sont déstabilisants.

A propos du titre de l’album, il fait référence à tous les moments de l’histoire où vieux et nouveau continents ont pu se faire la guerre … Là aussi, le sujet est assez inhabituel pour du Metal, mais pas inintéressant, loin de là. La pochette aussi peut vous laisser coi. Elle me fait vaguement penser à celle d’un vieil album de URIAH HEEP (lui-même en référence à un cliché US bien connu, mais ma culture générale s’arrête là …). D’ailleurs, je pense qu’ils ont eu cette idée en regardant les vieilles couvertures de la collection de vinyles de leurs parents, car sur le plan musical, MANNGARD est un groupe de Metal extrême influencé par les si progressives années 70 (un de plus) …
En résumé, c’est original et surprenant. J’aurais trouvé ça génial avec une voix un peu différente !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MANNGARD - Circling buzzards


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut