CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ULVER
Shadows Of The Sun [ 2007 ]
(Durée : 39.58)
Style : Ambiant
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.jester-records.com
Contact groupe : http://www.jester-records.com/ulver http://www.myspace.com/ulver1
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 octobre 2007 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

Passer du black norvégien à l’expérimental ambiant ? peu de formations peuvent se vanter d’avoir accompli (avec succès) un tel virage sonore. Délaissant l’appel des loups, voici Ulver de retour pour une nouvelle expérimentation…expérimentation ? introspection ? « Shadows of the sun « plonge à la recherche du grand fleuve subconscient qui délimite l’âme, l’attrape, l’extirpe, et le fait jaillir sur la table. Il est trop tard, vous voilà captifs de l’album.

Minimaliste, « Shadows of the sun » et ses grandes nappes sonores étranges aurait pu se placer comme prétendant à une bande originale pour le dernier David Lynch. N’intervenant que très rarement, les éléments de percussion au toucher « pinceau » cèdent la place en grande partie au piano, parfois au violoncelle (« Like music ») pour des ambiances lentes, sombres qui agrippent l’attention pour ne plus la relâcher. Les vocaux doux, posés, emprunts de mélancolie, se font tour à tour mystérieux ou apaisants (« Vigil »), cet aspect calme de surface contrastant avec une sorte de tourment rejaillissant selon les différents passages des compositions. Œuvre étrange mais captivante, à l’image des créations précédentes d’Ulver, « Shadows of the sun » entraîne facilement l’esprit sur une sorte de spirale conduisant progressivement vers un monde musical parallèle. A détour de sons de trompettes qui résonnent au loin, des violons angoissés (comme sur le mortuaire « Funebrae ») seront les derniers guides menant à…à vous de le découvrir selon vos propres sentiments. Ce nouvel album bouscule la pensée et saura créer une foule d’émotions parfois contradictoires pour qui saura y pénétrer, et s’y perdre. Pour ceux se plaignant du manque d’originalité frappant la musique, et bien ne cherchez pas plus loin, « Shadows of the sun » donne en effet une véritable leçon de composition, voir plus, de beauté, à l’image du titre « What happened » ?

Mis en valeur par un artwork simple et élégant, le disque en bonus offre un petit clin d’œil avec « Solitude », reprise de Black Sabbath version planante, avec piano au bord de l’hypotension et trompette. Peut être plus personnel, plus intime que les autres travaux d’Ulver, ce huitième « long métrage » ne se pose pas comme le plus accessible, mais vous promet de belles séances de cogitation et d’enchantement musical une fois dedans. Prévenez vos proches avant l’écoute, car voilà un coup à rester bloqué devant sa platine.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ULVER - Wars of the roses ULVER - Childhood's End ULVER - Messe I.X - VI.X

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR