CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SCARPOINT
The Silent We Deserve [ 2007 ]
(Durée : 39.20)
Style : Power Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.blindprophecyrecords.com
Contact groupe : http://www.scarpoint.com http://www.myspace.com/scarpoint
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 05 novembre 2007 - Chroniqueur :
 

J’insère le cd, je mets le lecteur sur play… et là contre toute attente, j’entends un chant style grégorien. 15 secondes peut-être une intro… 30 secondes intro vraiment longue ? plus d’une minute… Je commence à me demander si j’ai bien inséré le bon cd, je prends la pochette : Scarpoint, je la retourne… des bonnes têtes de métalleux… mais d’où vient le problème ? Se serait-on tromper de cd ? Je patiente un peu… seconde piste, alternation batterie, gratte…. Mini solo d’intro… riff saturée, voix death ! Ouf, c’est bien le cd annoncé !

Scarpoint, est un groupe originaire de Suède. Formé en 2000, ils sortent deux démo en 2003, et après quatre ans d’attente, enfin on peut fêter la naissance de leur premier album : « The Silence We Deserve » ! Malgré cette première piste qui donne une entrée en matière quelque peu « monty pythonesque », cet album est vraiment bien peaufiné. La venue d’Erick Thyselius à la batterie en 2007, semble avoir donner un nouveau souffle au groupe. En effet le travail effectué par ce dernier est carré, et apporte une dynamique à l’ensemble. Du côté des guitares, les riffs sont lourds, accompagné d’une bonne disto, et malgré un manque d’originalité, les musiciens ont le mérite d’avoir une bonne maîtrise de leurs riffs. Cependant on peut noter sur « Imposture », un solo plutôt sympa, aux consonances celtes. Ou encore sur « Against My Will », un passage de son clair au son saturé, un peu court mais bien agencé. On peut peut-être regretter dans l’ensemble des titres que leurs intros ne durent pas plus longtemps : autre exemple sur « Behind The Shadows », on passe trop brutalement d’un rythme à la limite du hard rock (enfin hard rock… on s’entend bien un riff énervé !), à un riff death ! De son côté, Henrik Englund (chant), donne une agressivité particulière aux compositions, mais de manière positive. Ca donne un peu plus de mordant, et permet de garder une bonne accroche ! Du côté de la production rien à redire, c’est propre, les balances sont bien réglées, on peut ainsi apprécier tous les instruments.

Cet album m’a vraiment convaincue. La technique, et les petites variantes bien qu’elles soient généralement assez succinctes, et la bonne exploitation des instruments, font oublier le manque d’originalité des riffs principaux. Cette longue attente, je pense était nécessaire pour atteindre ce seuil de maturité. Et on peut supposer que la suite n’en sera que meilleure !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top