CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MACHINA DEUS EX
Figurines [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 57.52 - Style : Metal/goth/électro
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.machinadeusex.com http://www.myspace.com/machinadeusex
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 janvier 2008 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

Dossier de presse construit, envoi soigné, ce sont de petits riens, mais des petits riens qui trompent rarement en ce qui concerne la motivation d’un groupe. A n’en point douter, celle de Machina Deux Ex est au top et après un 5 titres « Unease » unanimement salué par la critique, mais méfiez vous des critiques, c’est moi qui vous le dis, les français sont de retour avec cette fois un album : "Figurines".

« L’attention du détail », voilà ce qui saute aux oreilles et qui pourrait tout simplement caractériser la musique produite par Machina Deus Ex. Les compositions s’enchaînent avec un naturel déroutant, les structures ne possèdent aucun élément superflu, tout est construit pour durer et à l’écoute de chaque titre, on se dit que celui-ci ne pourrait exister d’aucune autre manière que tel qu’il est présenté. Des sources d’inspirations sont décelables, mais par un subtil mélange de sonorités, Machina Deux Ex parvient à se construire une identité originale, alors plutôt que de saturer le groupe d’éléments comparatifs, attardons nous plus à la musique telle qu’elle jaillie de Figurines : pure. Aux plages électroniques façon trip hop et aux doux vocaux (captivants dans les duos) d’une chanteuse au sommet de son art se mêlent des guitares dynamiques et un chant masculin plus nerveux (bien qu’au timbre crié de prime abord un peu déroutant, plus poignant par la suite) le tout cœxistant dans la plus belle harmonie.
Machina Deus Ex peut ainsi en usant de ces divers éléments pour proposer des compositions plus énergiques (« Carcinogenic », « My Héroïn ») à teneur typiquement métal, ou plus douces (« So tired », aux envolées de guitares lunaires, ou l’étrange et magnifique contraste de « Together »). Il suffit d’appuyer sur la bonne seringue pour injecter la quantité exacte d’élément voulu… « Il suffit »…oui bien sûr, faite comme cela, la musique parait facile, mais sachez que tout s’opère sur Figurine au microgramme près. A souligner également le gros travail de recherche effectué sur les sonorités électroniques, comme quoi, électro ne signifie pas faire tourner en boucle un bête sample tout au long d’un titre, mais bien d’utiliser une programmation comme instrument à part entière, faites passer le mot.

Subtil, profond…vous parlez bien de Machina Deux Ex là ? of course, what else ? il est rare en tous cas d’entendre un tel degré d’aboutissement sur un premier album et les idées foisonnent encore, à n’en point douter. On se prend ainsi à rêver en ce qui concerne le futur de ce groupe…à suivre de très près.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MACHINA DEUS EX - Unease


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut