CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DIVINITY
Allegory [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 40.15 - Style : death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de
Contact groupe : http://www.divinity.ca http://www.myspace.com/divinitymetal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 février 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

« Déception : n. f. Le fait d'être déçu. » Merci petit Robert pour toutes ces précisions…Bon ok, vous voulez connaitre la définition exacte de ce mot ? Ecoutez donc le tout nouveau et tout premier album de ces canadiens, signés (déjà ?) chez Nuclear blast, excusez du peu. Oui, vous allez me dire, les groupes qui signent sur cette énorme écurie doivent être pro, carré de chez carré, bref, un truc inimaginable. Pas si sur. Et c’est là que mon nom prend tout son sens.

Divinity (dont le logo et la pochette ne valent déjà pas le détour), propose un « metal à la mode », et Nuclear l’a bien senti. Le courant deathcore marche du tonnerre en ce moment et il serait d’ailleurs bien bête de passer à coté de ce filon. Donc peut-être que les plus jeunes vont tomber dans la marmite, mais pour ma part, la potion n’a pas fait effet. Bien au contraire. La recette est plus que connue et reconnue, à savoir un chant death soit bien gras, soit plus criard-core ; puis des parties rythmiques plutôt speed, avec des power riffs trop entendus, et de petits solos ici ou là. Malgré cela aucune compo ne ressort plus que cela du lot, c’est d’ailleurs le problème de cet opus. Tout s’enchaine, le tempo est quasi identique du début à la fin, tout se ressemble – ou presque - avec un sentiment profond « d’avoir déjà entendu cela quelque part » et d’avoir écouté au final qu’un seul titre de 40 minutes.
Entre The Haunted ou Soilwork, Divinity devra donc se démarquer d’avantage pour pouvoir séduire dans une multitude de groupes qui se ressemblent ou qui se copient. Jouer vite et bien, soit, mais si possible avoir un minimum de personnalité, voire même d’originalité (soyons fou !) n’est pas de trop. Déception, quant tu nous tiens …





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DIVINITY - The Singularity

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut