CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MOURNING CARESS
Inner Exile [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 43.15 - Style : Thrash/death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.restrainrecords.com
Contact groupe : http://www.mourningcaress.com http://www.myspace.com/mourningcaress
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 février 2008 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

2002 : voilà qu’apparaît l’album « Imbalance », plutôt apprécié par la critique, et ensuite…le néant. Nous voici en 2008 et après 6 années de silence, Mourning Caress est de retour, décidément, la scène germanique est très en forme ! Mais qui peut retarder ainsi la parution d’un album ? un changement de guitariste, un nouveau label, pour sûr, il y a eu du mouvement et les allemands affichent à travers cet album une volonté évidente de tirer un trait sur ces déboires passés.

Dans la lignée de groupes tels que Dew Scented, ou Maroon, Mourning Caress se sort alors les tripes, délivrant un album multi styles où se distinguent thrash et death mélodique, teinté de passages au son guitare qu’une certaine formation suédoise aurait du faire breveter, si tel avait été le cas, j’en connais qui seraient aujourd’hui définitivement à l’abri de tous besoins financiers. Mais revenons à "Inner Exile", qui se démarque avant tout de part son chant caractéristique, entre crié et braillé (sans aucun connotation péjorative, c’est une manière de chanter) qui parvient à retransmettre une certaine souffrance lorsque celui-ci se voit accompagné de passages mélodiques (« Nothing is lost »). Curieux…de « l’émo-thrash » ? oui, le contraste apparaît au fil de l’écoute et derrière les riffs agressifs se dissimule une certaine mélancolie. Il ne demeure toutefois pas évident de toujours légitimer ces vocaux car si ceux-ci peuvent se révéler poignants, ils n’en demeurent pas plus évidents à appréhender dans les parties plus rapides (« Sorrows »), voir même difficilement supportables. Il en va de même pour les compositions au son rythmique apparaissant de temps à autre comme une sorte de « purée sonore ». Dommage car visiblement, Mourning Caress a plus à faire communiquer à travers ses titres plus calmes (« As long as we are one »). Les chansons finales « Frustrations », « Inner Exile » semblent à elles seules résumer toutes les émotions contenues sur ce nouvel album ; car à coup sûr, il est question d’émotion ici, de rage mêlée à du désespoir, une certaine colère à évacuer également peut être ? autant de sentiments palpables qui attirent ainsi l’attention sur "Inner Exile".
Certes, la conception n’est encore pas « parfaite », mais l’implication musicale des musiciens y est évidente ; voilà qui devrait poser de nouvelles bases pour permettre à Mourning Caress, espérons le, de repartir maintenant de plus belle...et à ressortir un nouvel album avant 2014.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MOURNING CARESS - Deep wounds, bright scars


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut