CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ANIMUS MORTIS
Atrabilis (residues From Verb & Flesh) [ 2008 ]
(Durée : 34.48)
Style : Brutal Black
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.debemur-morti.com/
Contact groupe : http://www.myspace.com/animusmortis
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 février 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Vous imaginiez quoi avec un nom aussi sombre, un décor aussi ténébreux et une musique aussi misanthropique ? De la pop folk ? Non, tremblez viles créatures du malin, ANIMUS MORTIS va rétablir tout cela et vous mettre dans le droit chemin. Là où la chose est plus surprenante, c’est qu’il existe bel et bien une scène black metal…au Chili ! Ou du moins ce groupe, venu tout droit de Santiago, chose qui ne doit tout de même pas courir les ruelles. Et quand on voit que ce groupe est signé sur le (bon) label français Debemur Morti Productions, orfèvre en la matière black metal, on est en droit de porter une oreille attentive sur ce premier opus.

Et quand les sud américains s’y mettent, je vous prie de croire qu’ils ne font pas semblant. Ici pas de chichis, de poseurs en mal d’amour et de reconnaissance, c’est du pur et dur black metal, version brutale, ou tous les ingrédients du style sont réunis : misanthropie, désolation, mort, ténèbres et obscurité. J’ai même l’impression en écoutant cet album qu’ils sont prêts à nous donner des leçons et même une bonne fessée. Car si le style se mord un peu la queue en Europe, ailleurs on étudie de près comment faire pour aller encore plus loin, encore plus fort. Et ANIMUS MORTIS réussi de main de maitre ce nouvel espoir. Prenez la noirceur d’un NIHILL pour l’ambiance qui s’en dégage, avec un metal brutal, sans concession d’un Dark funeral. Oui, le blast fonctionne à plein régime mais sait également varier un peu, oui le chant black est plus profond et malsain que jamais, oui cet album nous englue dans un univers ou les flammes de l’enfer vous brulent les doigts de pieds. Pour tout vous dire, j’ai comme une impression étrange, comme si la scène BM européenne et plus précisément nordique n’avait plus grand-chose à prouver et à donner, et que ce courant c’était largement déporté vers l’Amérique, qui s’est accaparé le bébé et lui a donné une autre évolution, beaucoup plus intense, beaucoup plus forte et malsaine (Aurora Borealis, Imperial crystalline entombment, et tant d’autres). Vaste débat…
Quoi qu’il en soit, les amateurs de black metal qui ne supportent pas le sympho et la clarinette vont être comblés : il est difficile de faire plus intense et plus noir qu’un tel album, pour ma part un must dans le genre et un grand coup de chapeau à ces très intéressants chiliens !!!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR