CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


POWERWORLD
Powerworld [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine - Durée : 54.17 - Style : Power metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.metalheaven.net
Contact groupe : http://www.powerworld.org http://www.myspace.com/powerworld
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 mars 2008 - Chroniqueur : Oceancloud
 

En Allemagne, ils ont parfois de curieuses coutumes. Par exemple, quand un musicien d'un groupe allemand de heavy/power metal quitte son groupe, et bien dans la foulée, il forme un autre groupe allemand de heavy/power metal... Helloween a enfanté Gamma ray qui a enfanté Freedom call qui a enfanté...Powerworld.
Dans le cas qui nous intéresse, c'est Ilker Ersin qui est à l'origine de ce nouveau groupe. L'ex-bassiste de Freedom call, au lieu de passer ses après midi devant Derrick, a préféré rassembler des potes également anciens membres de groupes allemands de heavy/power metal (en l'occurrence un ex-Freedom call, un ex-At vance et un ex-Jaded heart) et pour éviter la consanguinité, a recruté un jeune chanteur inconnu au look Tektonik (pour rappel, la Tektonik est une dégénérescence neurologique provoquant des convulsions et la poussée d'une crête au milieu du crane).

Le résultat nommé Powerworld (waouh, quelle imagination) livre en ce mois de mars son premier effort, dans un registre typiquement...heavy/power allemand. Autant vous dire de ne rien attendre d'innovant, cet album éponyme est d'un classicisme exemplaire, c'est du power mélodique pur jus avec quelques incursions progressives, dans certains riffs et solos de claviers Dream theateriens. Le reste sonne comme la foule d'albums qui ont précédé celui ci: c'est puissant, entraînant, interprété au millimètre...mais c'est du déjà entendu et ça se sent dès le début. C'est dommage car les gars Powerworld sont vraiment doués pour composer des refrains qui tuent, dans un registre hard/pop très accrocheur. « I died in your arms » ou « Don't walk on broken glass » n'auraient pas dépareillé sur un album d'Europe ou de Bon jovi. Au final, c'est un bon album très agréable à écouter, rien à jeter dessus, mais je ne vois pas ce qui pourrait inciter l'auditeur à choisir cet album plutôt qu'un autre.

Voici l'archétype de l'album de heavy/power metal allemand: carré, efficace, professionnel, réussi mais qui dégage une odeur dérangeante de recyclage. Les amateurs se régaleront et seront heureux d'ajouter cette nouvelle galette à leurs centaines d'autres CD de groupes allemands de heavy/power metal, en attendant qu'un des membre de Powerworld ne parte fonder un autre groupe allemand de heavy/power metal...





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut